Gueule d’Hexagone : un projet de cohésion sociale

À quoi ressemble la France d’aujourd’hui ? Qui sont ses habitants ? Comment se connecte-t-elle au village mondial ? Telles sont les questions auxquelles répondent les douze auteurs du projet Gueule d’Hexagone.

Après la publication d’un livre sur la notion de territoire en France, le collectif Argos, composé de rédacteurs et de photographes engagés dans le journalisme documentaire, réalise une exposition itinérante.
Cette exposition originale et inédite est conçue pour un large public. Elle s’adresse également aux publics scolaires dans le cadre des programmes autour de la notion de citoyenneté, de territoire, et de participation citoyenne.
Des rencontres et projections avec les citoyens seront développées par les auteurs de “Gueule d’Hexagone” afin de créer un débat autour de ce projet participatif.

Entretien avec Corinne Messager, Chargée de développement du projet.

Blog-Territorial : Le projet “Gueule d’Hexagone” valorise la participation citoyenne mais aussi la cohésion sociale. Comment définiriez-vous cette exposition ?

Corinne Messager : “Gueule d’hexagone” est un projet d’auteurs bicéphale, un livre publié aux éditions Intervalles en mai 2012 et une exposition en cours de programmation.
L’exposition est conçue comme un prolongement des textes et photographies du livre, afin de poursuivre le débat auprès d’un large public. Conçue sous la forme de 37 affiches, son dispositif scénographique détourne l’usage des panneaux électoraux comme support de l’exposition. Il permet d’interroger le regard des spectateurs citoyens autours des questions évoquées par les 12 auteurs de “Gueule d’Hexagone”. 6 photographes et  6 écrivains ont analysé 6 territoires sans idée préconçue quant au sujet qu’ils allaient traiter. L’originalité de cette exposition réside dans sa dimension participative avec les habitants des territoires.
L’exposition “Gueule d’hexagone” ouvre sur la France et ses replis. Elle donne à voir le quotidien de 6 habitants, de manière subjective. Il aborde des problématiques par le prisme des individus, de leur vie, de leurs espoirs, de leurs expériences. Il laisse de la place au lecteur qui peut se forger  sa propre opinion. Il n’est pas question ici de proposer une information digérée ou spectaculaire liée à l’actualité.
B-T :Comment communiquez-vous auprès des collectivités pour présenter cet outil ?

CM : Le projet de l’exposition s’adresse  aux collectivités locales qui ont la compétence culturelle, puisqu’il s’agit dans la forme d’un projet d’auteurs, mais également aux responsables de la cohésion sociale, de la politique de la ville, de l’aménagement du territoire et du développement durable.
La communication vise à proposer aux collectivités un véritable outil de cohésion sociale et  de rencontres avec ses habitants à l’heure où la participation citoyenne devient une réelle préoccupation de la politique territoriale, dans le cadre du développement de la démocratie locale.
B-T :Cette exposition est une mise en perspective des contenus du livre du même nom. De quelle manière avez-vous retranscrit ces contenus ? Avez-vous rencontré des difficultés de forme ou conceptuelles lors de cette retranscription ?

CM : Chaque support, le livre et l’exposition, est autonome et utilise des outils d’expression différents, même si la “matière première” documentaire est la même.  La narration du livre étant plus linéaire. Elle engage le lecteur dans une temporalité, une réflexion. L’expo occupe l’espace, interpelle le spectateur, pour lui donner envie d’aller plus loin. C’est aussi une expérience visuelle, un parcours. Un échange important a été réalisé avec le graphiste, comment utiliser le graphisme comme un parti-pris, un outil d’expression, sans nuire au contenu.

Quelques dates :
– Du 28 juin au 28 juillet : “Gueule d’Hexagone” à la Galerie Lame à Marseille, dans le cadre de MP 13, 81 rue Saint-Jacques, Marseille 13006
– Le 24 mai, soirée rencontre avec les auteurs à La médiathèque de Fos-sur-Mer
– Le dernier trimestre 2013 : exposition “Gueule d’Hexagone” au Carré de Baudouin, Paris 20ème

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn