Saint-Etienne se met au vert pour le 21ème Forum de Cap’Com

Le rendez-vous annuel des professionnels de la communication publique se tiendra à Saint-Etienne du 1er au 3 décembre. Crée en 1988 sous l’impulsion de Dominique Mégard, le Forum de Cap’Com c’est une pléiade d’acteurs de tous bords qui se réunit pour échanger, débattre sur la place de la communication publique. « Changer d’échelle », c’est le nouveau slogan des rencontres du Cap’Com version 2009 qui prendront place dans la ville du design, Saint-Etienne. Au programme : élus, universitaires, consultants, journalistes, communicants des collectivités territoriales invités à plancher sur différentes tables rondes. « A quelle échelle territoriale travailler ? », « les relations presse à l’échelle d’un territoire » ou encore « quelle dimension stratégique la plus appropriée pour les réunions publiques ? » sont quelques-uns des thèmes qui seront abordés dans ce 21ème Forum. Changer d’échelle, c’est aussi repenser la proximité avec les citoyens, les habitants, les usagers En effet, les 3 jours s’annoncent sportifs si l’on en croit l’organisation : 8 conférences stratégiques, 5 parcours thématiques, 20 ateliers méthodologiques, 8 carrefours numériques et enfin 5 visites professionnelles. L’exercice précédent à Nantes avait quant à lui réuni pas moins de 900 participants; dans ce rassemblement qui se veut également un temps de réflexion sur les évolutions et pratiques des professionnels de la  communication. Comme chaque année, blog-territorial répond présent et retransmettra en vidéo la manifestation. Dans ce forum des communicants publics, le patrimoine culturel est aussi à l’honneur. Ainsi, la Cité du design, le Musée d’Art Moderne, le Zénith de Saint-Etienne Métropole, sans oublier le mythique Stade Geoffroy Guichard s’associent à l’opération. Autre nouveauté 2009 : les participants pourront utiliser le système du co-voiturage pour se rendre au Centre de Congrès de Saint-Etienne. C’est dans un contexte de réforme territoriale que Dominique Mégard affirmait en guise d’édito dans le numéro spécial de Cap’Com :«  Changer d’échelle, c’est aussi repenser la proximité avec les citoyens, les habitants, les usagers (…) la communication  réapparaît comme un élément indispensable du projet collectif ». A bon entendeur…

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn