Lobbying et communication publique (2), l’exemple du blog “un tramway nommé désir”

par Jeanne Bonnemay Après l’initiative du maire d’Asnières-sur-Seine et de son blog sur la ligne 13 du métro, c’est une nouvelle forme de concertation publique que nous offrent les mairies de Clichy sous Bois et de Montfermeil dans le cadre du projet de débranchement de la ligne 4 du tramway vers ces deux villes: un blog untramwaynommedesir.com – a été créé sur le sujet, adossé à un site plus institutionnel, leT4cheznous.fr. ` Un appel à la participation citoyenne pour dégager les grandes tendances de l’opinion, mobiliser la population et soutenir le discours officiel C’est un véritable appel à la participation des citoyens qui est lancé dans un contexte de bataille politique autour de ce dossier : 7 tracés différents sont proposés, aucun ne fait l’unanimité parmi les villes concernées, ce qui entraîne le blocage de ce projet pourtant à l’étude depuis de nombreuses années. L’objectif de ce blog n’est pas véritablement d’apporter une information institutionnelle mais bien plus de dégager les grandes tendances de l’opinion, de mobiliser la population et de soutenir le discours officiel, en vue d’une consultation organisée par le STIF entre le 1 septembre et le 15 octobre et qui devrait déboucher sur une prise de décision définitive. Une opération de lobbying au service des collectivités ? La campagne lancée par les deux maires de Clichy-sous-Bois et Montfermeil ne parait donc pas très éloignée d’une opération de lobbying. L’ouverture de cet espace d’expression des citoyens répond à un enjeu, la concertation du STIF, avec un objectif, obtenir le débranchement souhaité vers Clichy-Montfermeil, et un moyen de pression, une opinion mobilisée par le plan de communication, comprenant le blog. Avoir derrière soi, dès le début de la concertation, une population mobilisée, déjà au fait des tenants et des aboutissants du projet et ayant exprimé ses positions sur le blog ne peut être qu’un atout pour les deux villes. De plus, la parole recueillie aura également pour but d’apporter de l’eau au moulin des maires de la communauté de Clichy-Montfermeil : elle leur permettra de démontrer le bien fondé de leurs arguments, exemples concrets à l’appui, notamment pour ce qui concerne les problèmes d’enclavement des deux villes et les difficultés de transport actuelles. L’originalité de cette opération, par rapport à une campagne de lobbying classique, réside dans le fait que deux collectivités en soient à l’origine – et non un groupe d’intérêts privé – pour défendre les intérêts supposés de tous leurs membres. Tous sont invités à s’exprimer lors de cette campagne, qu’ils soient ou non usagers des transports en commun, du tramway, habitants de Clichy-sous-Bois, de Montfermeil ou d’une ville déjà desservie par le T4… Lancer le débat hors des organisations institutionnelles et créer un buzz pour construire un rapport de force, telle semble la raison d’être de ce blog.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Une pensée sur “Lobbying et communication publique (2), l’exemple du blog “un tramway nommé désir”

  • 1 juillet 2009 à 1 h 08 min
    Permalink

    Quel bon article!

Commentaires fermés.