En Picardie, c’est l’Internet pour tous !

Attention, la procédure de votes du public arrive à son terme ! Il est donc temps de faire votre choix. Mais avant, découvrez Picardie en ligne, le programme de la région Picardie…
LogoRegionPicardie

Le programme. 4,5 millions d’euros sur 3 ans, la région Picardie croit vigoureusement en sa politique de promotion d’accès à Internet Picardie en Ligne. Le dispositif initié, animé et cofinancé par la Région est pris en charge par un chef de projets et une chargée de mission. Malgré tout, il vit surtout grâce aux 100 animateurs qui gèrent plus de 150 espaces publics numériques répartis sur le territoire. Ces animateurs sont employés par les communes, intercommunalités et associations locales.
Picardie en LigneLa plateforme Web. Finalisé en 2009, le site internet picardie-en-ligne.fr accueille environ 100 000 utilisateurs chaque année. Plusieurs centaines d’espaces ont été créés à ce jour, mais ils ne représentent qu’une infime partie de ce qu’est Picardie en Ligne, à savoir un réseau de lieux où on peut venir s’initier gratuitement à toutes les pratiques numériques (vidéo et photo numérique, musique assistée par ordinateur, logiciels libres etc.). Celui-ci vise l’ensemble des Picards mais il est intéressant d’observer qu’un utilisateur sur deux a aujourd’hui plus de 60
ans.
Le président de la Région Picardie, Claude Gewerc, a souhaité apporter son éclairage à blog-territorial et nous parler de son utilisation du Web.
Claude Gewercblog-territorial (BT). Picardie en Ligne est une vraie
volonté politique de la région. Quels intérêts trouvez-vous au développement de ce programme ? Quelles évolutions futures comptez-vous y apporter ?
Claude Gewerc. Nous avons dépassé le stade de la simple initiation à l’outil informatique. Aujourd’hui, les Picards deviennent acteurs et
contributeurs de la société numérique, notamment grâce à Picardie en Ligne, Ils sont ainsi les ambassadeurs de la vie numérique picarde et de la Picardie en général. Picardie en Ligne évolue en permanence. L’objectif est de continuer à développer des centres de ressources sur tous les territoires à la fois pour offrir des services nouveaux (téléformation, télétravail, etc.) et permettre une pratique citoyenne et collaborative de l’Internet axée sur la production de contenus.

Favoriser l’expression en ligne de tous les
Picards
BT. Vous êtes-vous inspiré de l’Auwwwergne, premier média social régional, dont la nouvelle plate-forme collaborative vient de voir le jour ?
Claude Gewerc. À la différence de l’Auwwwergne, Picardie en Ligne repose avant tout sur un réseau physique de salles où les utilisateurs peuvent se rendre et s’acculturer, avec l’accompagnement d’un animateur, à tous les usages numériques. Par contre, tout comme l’Auwwwergne, l’objectif de Picardie en Ligne est de favoriser l’expression en ligne de tous les Picards et de susciter leur créativité numérique. En ce sens, et en articulation avec Picardie en Ligne, nous avons aussi développé une webTV, une encyclopédie picarde participative, Picardia et un réseau social destiné aux associations, Pic@ssos.
BT. De votre point de vue, Internet est-il un bon moyen de connaître les préoccupations de vos concitoyens ? Le web 2.0 peut-il aider la région à garder un dialogue permanent avec les Picards ?
Claude Gewerc. Internet est un espace de rencontres… Un peu comme si j’étais en permanence sur le terrain ! Un moyen d’appréhender  les préoccupations des gens, et notamment des Picards. Facebook permet un dialogue direct avec les internautes : échanges sur des sujets concernant la région Picardie, mais aussi discussions autour de questions beaucoup plus générales, politique, bien sûr, société, culture, etc. J’ai découvert cet outil relativement récemment, et j’avoue bien volontiers qu’il m’est devenu indispensable ! Le blog “Dialogue avec Claude Gewerc” a un objectif un peu différent : expliquer, toujours expliquer,  à quoi “sert” une région, informer les Picards des actions du Conseil régional, évoquer les liens entre la Picardie et les régions de France et d’Europe, mais aussi parler du travail d’un  président de Conseil régional. De la pédagogie, du dialogue également !

e demo banniere

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *