Forcalquier, première ville sans pub: exception ou précédent?

Forcalquier, petite ville des Alpes de Haute Provence, est devenue, à notre connaissance, la première ville de France à bannir totalement la publicité de son territoire, du moins hypothétiquement. Le maire PS de Forcalquier, Christophe Castaner, en a pris l’audacieuse initiative. Il n’a pas reconduit l’accord commercial de la commune avec Clear Channel, l’opérateur publicitaire qui gérait les espaces publicitaires situés dans l’espace public. Les panneaux publicitaires ont d’ailleurs été démontés. Pour les publicités affichées dans des espaces privés, l’affaire est autre: un décret  a été pris enjoignant les propriétaires à libérer les murs de toute «pollution visuelle», comme le maire aime à l’appeler. Cette injonction doit normalement être appliquée sous 15 jours mais Christophe Castaner souhaite laisser plus de temps aux personnes concernées. Ce n’est donc pas avant la fin de l’année que Forcalquier devrait être libérée de la publicité, à condition que la résolution ne tombe pas aux oubliettes une fois que l’intérêt qu’elle suscite sera retombé.    Cette résolution, qui devrait faire grand bruit et servir les revendications des collectifs anti-pub, ne pourra cependant pas être reproduite dans toutes les communes de France, dans l’état actuel du droit. En effet, selon l’article L581-1 du code de l’environnement, «chacun a le droit d’exprimer et de diffuser informations et idées, quelle qu’en soit la nature, par le moyen de la publicité, d’enseignes et de préenseignes». Un espace doit donc être réservé à l’affichage publicitaire sur le territoire communal. Cependant, comme en toute loi, certaines exceptions existent. C’est sur l’une de ces exceptions que s’est appuyé le maire de Forcalquier. Sa commune est en effet située dans le Parc régional du Luberon. Or dans les parcs nationaux, selon l’article L581-4, toute publicité est interdite,  dont acte pour le maire de Forcalquier. Cette initiative, certes inédite, ne constitue nullement une révolution dans la manière de penser la publicité. Les collectifs anti-pub existent et agissent depuis un certain temps déjà et ils connaissent pour certains une notoriété relativement importante. Christophe Castaner reconnaît d’ailleurs avoir décidé de cette mesure après qu’un collectif anti-pub ait mené une action d’affichage sauvage sur les espaces publicitaires de la commune. En accord avec les messages tels que «touristes bienvenus dans une ville sans pub» ou «la pub nuit à votre santé» et les trouvant amusant, il les a laissé pour observer la réaction de ses administrés, réaction qui s’est révélée plutôt positive. La décision audacieuse a donc fait l’objet en amont d’une observation pratique réduisant comme peau de chagrin le risque politique de ce projet. La menace de se mettre des électeurs à dos ne vaut tout de même pas la protection de l’environnement visuel ! Le maire n’agirait-il donc que dans l’air du temps ? Ses justifications quant à cette décision peuvent le laisser penser : estimer aujourd’hui que la publicité est une «sacralisation de la consommation »; que le refrain « on est un homme que si on a un gros 4×4» n’est plus à la mode; que « les temps ont changé» et qu’ «il faut en finir avec ce genre de mensonges», s’inscrit dans le contexte post crise actuel dans lequel chacun annonce un nouveau temps sans pour autant que personne ne le voit s’établir dans les faits. Aux dires du maire, la publicité à Forcalquier ne rapportait rien. Cette ère-ci en tout cas est désormais révolue, elle aura rapporté un bon coup de pub moins cher qu’un 4X3.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

6 pensées sur “Forcalquier, première ville sans pub: exception ou précédent?

  • 24 août 2009 à 0 h 05 min
    Permalink

    Bonjour

    Le nom du maire de Forcalquier est Christophe Castaner et non Michel…

  • 24 août 2009 à 1 h 23 min
    Permalink

    Décidément…
    C’est corrigé ! 😉

  • 24 août 2009 à 1 h 28 min
    Permalink

    Heu… en partie seulement…

  • 24 août 2009 à 1 h 30 min
    Permalink

    Gnarf !
    En effet ! Il est cité plusieurs fois…
    Ok ok… je m’en occupe ! :p

  • 24 août 2009 à 1 h 33 min
    Permalink

    Cette fois-ci devrait être la bonne 😀

  • 13 avril 2011 à 7 h 32 min
    Permalink

    C’est un vieil article, toujours d’actualité, pas de pub à Forcalquier. Sauf au moment de voter bien sûr, les affiches des candidats sont toujours là. Et comme la pub tient lieu d’information, pas d’information non plus. Les expos, les concert, les brocantes ne sont plus annoncé, l’office de tourisme sélectionne sont affichage, et bientôt les magasins verront leurs devantures vidées de leur pub/information. Ah c’est con les politiques… pas tant que ça en fait: “La pub ne rapportait rien” à la mairie. On comprend mieux ou est l’intérêt de ce maire de gauche.

Commentaires fermés.