Vieillir en France : innover pour les seniors

Vieillir en France : innover pour les seniors : pour tenter d’apporter des réponses au défi de société posé par le vieillissement de la population, l’association Vieillir en France a lancé, voici deux ans, un prix du même nom. Cette année, 71 communes ont présenté leur projet : des initiatives majori-tairement liées aux thématiques intergénération-nelle et culturelle, comme au développement de services de proximité ou d’accompagnement.  Le prix Vieillir en France a pour vocation d’apporter un soutien financier aux communes ou aux établissements publics de coopération intercommunale qui s’engagent en faveur des personnes âgées et de leur entourage. Neuf prix (de 5 000 à 15 000 euros) sont répartis au sein de trois catégories : collectivités de moins de 3 500 habitants, collectivités de 3 500 à 20 000 habitants, collectivités de plus de 20 000 habitants.  Les lauréats 2006 sont… Dans la catégorie moins de 3 500 habitants, ont été récompensés : Buironfosse  en Picardie, pour son Cyber Café Inter Génération et Puy Saint Martin-Roynac, dans la Drôme, pour son programme Vieillir au village. Dans la catégorie de 3 500 à 20 000 habitants, voici les projets à l’honneur : le Point info seniors de Saint Amand les Eaux, dans le Nord, le Prix littéraire seniors de Thouars, dans les Deux-Sèvres, et Les petites histoires naturelles de Chamboulive, en Corrèze (échanges intergénérationnels en milieu rural). Dans la catégorie plus de 20 000 habitants, quatre initiatives ont retenu l’attention du jury : l’institut de prévention et de lutte contre le vieillissement de Beaune, le Café de la fraternité d’Ajaccio, l’atelier intergénérationnel de contes de Metz et le projet Estime de soi de la ville de Besançon.

Développer un imaginaire commun Parmi les primés, l’atelier intergénérationnel de contes a permis, avec des moyens très simples, de répondre à une triple ambition : pédagogique, culturelle et sociale. Encadrés par une conteuse professionnelle, des personnes âgées ont créé des contes qui furent ensuite enseignés à des enfants ayant notamment des difficultés de langage. Un autre groupe d’enfants s’est appliqué à les illustrer. Cet atelier a donné lieu à une après-midi de rencontre au cours de laquelle les enfants ont présenté leurs dessins et récité les contes devant leurs auteurs… ravis. La ville de Metz a ainsi réussi le pari pour le moins original de réunir autour d’un projet commun des personnes âgées et des enfants en difficulté, et démontré par la même occasion qu’avec un peu d’imagination les territoires peuvent développer de belles initiatives.  Pour tout savoir sur l’organisation de ce concours,n’hésitez pas à consulter le site de Vieillir en France.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn