Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Cap'Com sans jamais oser le demander…

Une foule de participants, d’exposants, d’intervenants, d’élus. Des tas de conférences, de tables rondes, d’ateliers, d’animations. Une multitude de thèmes abordés parmi lesquels les réseaux sociaux. Une flopée de rencontres… et enfin une soirée autour du Champagne. Voilà ce qui nous attend en ce deuxième jour au Cap’Com. C’est bien là le cœur de l’événement, là que tout se passe.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xg4en1_cap-com-2010-journee-2_news[/dailymotion]

Mercredi 9h, cérémonie d’ouverture. Dominique Mégard, déléguée générale de Cap’Com, accueille les participants et donne la parole à Denis Muzet, sociologue des médias et président de Médiascopie. C’est le début de deux journées riches de contenu. Quelques instants pour saluer les visages amis (ex-collègues, clients ou partenaires) et tout s’accélère. La foule investit les lieux : communicants, exposants, intervenants, élus, grand public, étudient le programme et définissent leur emploi du temps du jour. Le menu est varié et le choix tout aussi dur : conférences animées par de grands noms (Pierre Rosanvallon, SVP !), tables rondes qui permettent de vrais débats, ateliers pour mettre en pratique, etc.

“La grande actu… les réseaux sociaux”

En 2010, la grande actu c’est Internet. Mais encore… les réseaux sociaux ! Et oui, le web 2.0, l’Internet participatif, c’est LA problématique qui traverse les territoires et interroge les territoriaux. Facebook, Twitter, Viadeo et autres n’auront plus de secret pour les Cap’Comiens venus écouter – entre autres – le spécialiste Éric Delcroix.

À l’honneur également cette année : les ondes. Pour de vrai sur Radio Cap’Com et pour de faux sur France Info, débutants et expérimentés ont la possibilité de participer à des émissions.

“Des rendez-vous plus informels”

Cap’Com, c’est aussi du “off”. Des rendez-vous plus informels où l’on peut par exemple rencontrer Dominique Goubelle, dont les dessins de presse agrémentent blog-territorial depuis plus de 4 ans. Des apéros entre anciens et nouveaux de la com’. En somme, l’occasion d’échanger sur les pratiques, les bons plans, de faire des contacts.

“La soirée Champagne”

Enfin, la soirée Champagne ! La Maison Mercier à Épernay nous accueille après un voyage à bord d’un train spécialement affrété pour les congressistes. Dès l’aller, Marc Thébault réchauffe l’air rémois pourtant glacial par son humour des plus cocasses. La visite des caves promet…
Nous voilà arrivés trop tard pour profiter du buffet, sur lequel se sont rués les participants, plus nombreux que prévu. Sans oublier la reprise des manteaux : “quel bonheur!” comme dirait Fabrice Jobard. Peu importe : deux coupes de Champagne plus tard, l’équipe d’Adverbia termine la soirée par de franches rigolades en compagnie du maire d’Ambilly, commune de 6 000 habitants en Haute-Savoie, sa jeune équipe, Marion, une communicante de la mairie de Paris et Philippe Duret, directeur des éditions Territorial et Cap’comien averti. Mais demain le réveil sera difficile : alors bonne nuit !

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *