Rhône Tourisme : tout un programme

Novembre 2010, Rhône Tourisme lance une opération d’e-tourisme baptisée demandezleprogramme.fr. À travers ce projet, les rhodaniens ont proposé plus de 300 idées de sorties et loisirs que l’organisme départemental s’est engagé à mettre en place. Corinne Brassart, responsable du pôle marketing et communication nous présente plus en détails cette initiative nominée au Trophée de l”e-Démocratie 2011.

Blog-territorial : En quoi consiste l’initiative demandezleprogramme.fr ?
Corinne Brassart : Cette initiative est le temps fort d’une campagne de communication menée par Rhône Tourisme. Avec ce site et une page Facebook associée, les rhodaniens ont pu proposer de nombreuses idées de sorties et d’activités dans le département.
Nous avons lancé cette opération en novembre 2010. Elle a durée 69 jours. Sur 325 idées proposées par les internautes, 69 ont été sélectionnées par le grand public. Ensuite un jury de professionnels en a retenu 10 que nous avons commencé à mettre en place. On peut aujourd’hui les découvrir sur le site mercipourleprogramme.fr.
B-T : Parmi les dix idées sélectionnées lesquelles ont été mis en place ?
C.B. : Cette année nous avons inauguré un événement important : Loisirs en fête. C’est une idée issue d’Inventez le programme. Il s’agit d’une fête du tourisme ouverte à tous les habitants et touristes du Rhône qui permet de visiter gratuitement le domaine de la Croix Laval ainsi que de tester différentes activités proposées par des prestataires. L’événement a eu lieu du 25 et 26 juin 2011. Nous avons eu 15000 visiteurs.

“On nous demande et on apporte une réponse concrète”

Autre idée proposée sur Inventez le programme et qui a été mise en place : le concours photo Mon Rhône à moi. Nous proposons aux habitants de photographier des moments privilégiés de leurs vacances et de les poster sur un album Flickr.
B-T : Était-il difficile de sélectionner les dix meilleures idées ?
Quels étaient vos critères ?

C.B. : Nous avions tout d’abord un critère de cohérence avec l’action menée par Rhône Tourisme, c’est à dire le tourisme et les loisirs en général. Nous avonsaussi pris en compte un critèreenvironnemental dans une logique de tourisme durable. Et bien sûr, il y avait un critère de faisabilité financière.
Au final ça n’a pas été simple pour le jury de sélectionner 10 idées sur les 325 proposées. Certaines très séduisantes ont malheureusement dues être écartées parce qu’elles ne correspondaient pas à nos critères.
B-T : Quel est l’apport démocratique de ce genre d’initiative ?
C.B. : Nous ne sommes pas seuls à réfléchir dans nos bureaux mais nous nous inspirons directement des besoins émis par les rhodaniens.
Aller à la rencontre des gens pour avoir une idée de leurs envies et de leurs attentes en matière de tourisme: ça c’est démocratique. On nous demande et on apporte une réponse concrète.

 

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *