Le palmarès du Cap'Com 2010

Mardi 30 novembre, Hôtel de Ville de Reims… il est 19h30 lorsque commence la cérémonie de remise des prix du 22e Grand Prix Cap’Com. Comme chaque année, 9 collectivités territoriales et organismes publics sont récompensés pour leurs campagnes de communication marquantes et innovantes. Neuf vainqueurs pour pas moins de 120 candidatures passées dans les mains du jury 2010.
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xfvtym_cap-com-2010_news[/dailymotion]

Une nouvelle fois, la cérémonie fait salle comble et les mines sont détendues pour le grand verdict de l’édition 2010 de ces trophées Cap’Com. Nous avons une nouvelle fois pu faire le tour du meilleur de la communication publique et territoriale, à la fois grâce aux lauréats, mais aussi avec les nominés. Petit tour d’horizon…

De l’avenir pour ce type de campagne ?

Le jury le souhaite…


La ville des Sables d’Olonne est récompensée dans la catégorie “Faire évoluer les comportements au titre du développement durable” pour son opération “Des bâches naissent des sacs“. Céline Mennesson, responsable communication de SEMAEST parle de l’un des coups de cœur du jury pour une stratégie mêlant  à la fois le social et la communication. De l’avenir pour ce type de campagne ? Le jury le souhaite…


Pour sa démarche originale contre l’homophobie, la ville de Fontaine se voit attribuer le Prix de la catégorie “Faire évoluer les comportements au titre de la citoyenneté”. Cette campagne a séduit le jury pour son thème délicat et ses aspects communicatif, artistique et culturel. Événement sportif, création de carte postale, soirée débat, la municipalité a mis les petits plats dans les grands pour son opération “Qui j’ose aimer“.

Dans un contexte de réforme territoriale compliquée, l’objectif de la campagne militante du Territoire de Belfort était d’attirer l’attention des usagers sur d’éventuelles conséquences. Le logo TED, créé pour l’occasion, était présent sur tous les supports de communication  des missions départementales  menacées. Il était donc “évident” pour le jury d’accorder le trophée de la catégorie “Faire comprendre l’institution” à l’opération” “Territoire En Danger“.
TED une fois, TED deux fois… cette opération remporte également la catégorie “Anacej spécial jeunes”.

“Une campagne de notoriété réussie”, voilà ce qu’il faut retenir de la stratégie de la ville de Reims, lauréate de la catégorie “Promouvoir le territoire” avec  “Campagne Invest in Reims“. La ville a souhaité associer à son image celle de 140 chefs d’entreprises. Le jury a apprécié la cohérence de la démarche et des moyens de communication, au niveau du territoire mais aussi sur un plan national, notamment avec Canal +.
Et de deux pour la commune de Fontaine ! La catégorie “Accompagner projets et chantiers” leur revient également grâce à “Rénovation urbaine du quartier Bastille“. Les territoires se fondent avec ses habitants et le jury a apprécié ce côté participatif et consultatif du projet de la collectivité avec les citoyens.

Sensibiliser à la culture les supporters lensois et plus généralement tous les habitants du Nord Pas-de-Calais, c’était l’objectif du Conseil régional avec sa campagne “Le Louvre en sang et or“. Utiliser Felix Bollaert, stade mythique du football français comme lieu de médiation culturelle en exposant des œuvres d’art : c’est ce qui a plu au jury en lui attribuant le victoire de la catégorie “Animer le territoire”.

Usagés et habitants étaient sollicités ensemble pour faire vivre le label



Il fallait le “coup de cœur du jury”, il est pour la ville de Dijon et sa campagne “Dijon must’art : les pleurants, la tournée américaine“. Et c’est aux USA que 40 pleurants ont fait la tournée des musées pour dévoiler la “capitale de la moutarde” et la Bourgogne à l’autre côté de l’Atlantique.

Les internautes étaient invités à décerner le Prix du public. Cette catégorie revient au Conseil général du Val-de-Marne pour ses “Campagne presse grand public” et “campagne d’affichage en interne sur le handicap“. Ces opérations visaient à montrer que tous les citoyens sont concernés d’une manière ou d’une autre par le handicap.

Pour finir, le Grand Prix 2010 et donc, la médaille d’or du jury revient au Grand Projet de Villes Bassens-Cenon-Floirac-Lormont. La collectivité a créé son propre label “Rive Droite” pour mieux faire connaître son territoire. Logo et message étaient au rendez-vous pour réduire l’écart entre l’image perçu et l’image reçu. Usagés et habitants étaient sollicités ensemble pour faire vivre ce label.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *