La vague verte sera-t-elle vraiment durable ?

os x mountain lion buy onlinep>Sommets et agendas 21 à l’échelle internationale ; plan climat, charte de l’environnement et Grenelle au niveau national ; agendas 21, Plans Climat Énergie au local, sans oublier les initiatives des entreprises et des collectivités… Le développement durable surfe sur la vague verte. Toujours d’actualité – et cette semaine y est dédiée – ce « marronnier » ne risque t-il pas de nous lasser ? Quelles idées neuves la Semaine du Développement Durable nous réserve cette année ?

Du 1er au 7 avril, la 9e Semaine du développement durable (SDD) offre à l’ensemble des acteurs et des territoires – collectivités, services publics, entreprises, associations, citoyens – la possibilité de promouvoir les principes du développement durable à travers un projet.
Créée à l’initiative du ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, la SDD rencontre chaque année, depuis 2002, un grand succès. C’est une occasion pour chacun de réfléchir aux enjeux du développement durable et à l’adoption de comportements plus responsables. Il s’agit donc d’écouter parler DD et, mieux, de parler DD. Mais, que nous réserve au juste ce rendez-vous annuel ?

Écouter parler DD, et mieux, parler DD

La SDD est un appel à projets organisé partout en France. En 2010, près de 3 700 participants ont répondu.
Des manifestations variées sont proposées pour expliquer aux Français comment passer durablement à un comportement éco-responsable. Parcours pédagogiques, visites de sites, conférences débats, projections, expositions, ateliers s’articulent autour de nombreuses thématiques : emplois verts / formations développement durable, urbanisme / ville durable, énergie, déchets, habitat, transport, biodiversité, alimentation, achats courants, eau, tourisme / loisirs, responsabilité sociétale des entreprises.
De quoi mieux saisir ce qu’il se cache derrière l’expression « développement durable » !

De quoi entraîner une saturation du public ?

Le saviez-vous ? 91% des Français ont entendu parler du développement durable en 2009, alors qu’ils n’étaient que 33% en 2002. De quoi entraîner une certaine saturation du public concernant l’ensemble des discours émis sur le sujet ? Et bien, non. Dans son Observatoire du Développement Durable réalisé en 2010, l’Ifop révèle à quel point la préoccupation environnementale est désormais considérée comme un des grands enjeux de société par les Français. Même s’il ne s’agit que de déclaratif, ces chiffres ne cessent d’augmenter d’année en année, et tendent à prouver que le développement durable n’est pas un simple effet de mode !

Changeons les comportements

La thématique mise à l’honneur cette année – « Changeons les comportements » – et le mot d’ordre « Passez au durable, ça marche ! » poussent tout de même à s’interroger. On croirait que le ministère cherche encore à nous convaincre du bien fondé du DD et de son efficacité, alors que les Français attendent des réponses et des solutions concrètes dans les offres de produits et services.

Quand le théâtre s’en mêle

Durant sept jours, le développement durable sera traité, exprimé, relayé sous toutes ses formes. Quand le théâtre s’en mêle, c’est avec pédagogie et humour.
Focus sur la compagnie de théâtre À nous de jouer qui mettra en scène le développement durable durant la SDD dans une pièce intitulée « L’abc du DD ». Ce spectacle a été créé en 2009 à l’initiative du Conseil général du Nord et en partenariat avec le CNFPT du Nord-Pas-de-Calais. Il est interprété les 4 et 6 avril à Paris et le 7 à Lyon pour le compte de grandes entreprises et groupements. L’objectif est triple : évoquer ce qu’est le développement durable, aborder ses enjeux et proposer des moyens d’action. La pièce a vocation à lancer des échanges en facilitant la concertation et l’intelligence collective, une sorte de tremplin aux débats.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xhvss7_l-abc-du-dd_news[/dailymotion]

Constatant une hausse de la maturité et de l’exigence du consommateur – citoyen à l’égard des initiatives des entreprises comme des institutions, la SDD promet de mener des jours heureux et durables. Mais n’abusons pas des bonnes choses et ne vulgarisons pas les enjeux du développement durable. Pour mieux se mettre au DD, mettons-nous au vert

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn