La Région PACA, une solidarité à toute épreuve

Continuons la présentation des nommés au trophée e-Démocratie avec var-solidarité.fr, la plateforme solidaire de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Une initiative citoyenne initiée suite aux inondations dans le Var…

Lancé le 28 juin 2010, le site var-solidarite.fr est sans conteste l’un des succès de communication de l’année. Un coût inférieur à 5000€, un agent du Conseil Régional qui contrôle son fonctionnement ; ce dispositif participatif a très vite trouvé son rythme de croisière. Le principe : les habitants du Var proposent gratuitement leur aide ou au contraire la sollicitent pour les réparations post-inondations, prenant ainsi le relais des associations et des pouvoirs publics fortement sollicités lors de ce type d’événements malheureux.

Image 6

L’objectif assumé par la région est atteint : faire coïncider la générosité des citoyens avec les besoins sur le terrain.
La création de cette structure entre dans le cadre d’une politique globale de proximité de la part de la région PACA qui trouve tout son relief sur Internet avec son site officiel (regionpaca.fr) et grâce à sa présence sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Michel Vauzelle

 

 

 

 

 

Le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Michel Vauzelle, a accepté de répondre aux questions de blog-territorial et de donner son avis sur le Web 2.0.blog-territorial (BT). Le site Var-Solidarité.fr est un modèle d’entraide entre les citoyens. Pensez-vous étendre ce dispositif à l’ensemble de la région?
Michel Vauzelle. Effectivement, nous réfléchissons à la manière dont nous pourrions étendre cette plate-forme à l’ensemble de la région et à d’autres problématiques… Il me semble essentiel que dans cette période difficile pour les Français, de crise économique, de désengagement de l’Etat, d’affaiblissement des valeurs de la République, la solidarité entre les citoyens soit renforcée et favorisée par ce type d’initiatives.

Le virtuel doit être au service du réel

BT. Quelle est votre opinion de l’Internet participatif? Internet permet-il, selon vous, d’être mieux informé sur les attentes des citoyens?
Michel Vauzelle. Ces dernières années, Internet a pris une place indéniable dans nos vies. Il est devenu le lieu où l’on échange, débat et se rassemble. Je crois donc énormément dans l’avenir de l’internet participatif mais il est indispensable que ce dernier débouche sur des actions concrètes comme nous l’avons fait avec var-solidarité. Le virtuel doit être au service du réél. Les visites sur le terrain restent le meilleur moyen pour être en prise direct avec les citoyens.

BT. Vous êtes présent sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook et vous avez votre propre blog. Est-ce difficile de concilier vos mandats d’élu et votre présence sur Internet ?
Michel Vauzelle. Difficile ? Non ! En quelques mots, vous pouvez partager avec un maximum de personnes vos sentiments sur une situation ou un fait d’actualités. C’est également pour moi un moyen pédagogique de montrer ce que je fais chaque jour sur le terrain en qualité de Député et de Président de Région. D’ailleurs, si vous souhaitez vous en rendre compte par vous-même, je vous invite à me rejoindre sur : www.twitter.com/vauzelle et www.facebook.com/vauzelle2010

e demo banniere

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *