Concertation quartier de la Nacre à Méru

meru-film-concertation par Quintesens

La ville de Méru (Oise) a mis en place un ambitieux programme de concertation pour son projet de rénovation urbaine du quartier de la Nacre. Construit dans les années 1970, le quartier de La Nacre se situe à proximité du centre-ville, entre les quartiers Bellonte-Saint-Exupéry et La Chesnaie. Architecturalement, il se compose de tours et de barres d’immeubles (environ 1 200 logements), principalement des logements sociaux et accueille environ 3 500 habitants. Les locataires sont dans l’ensemble des ménages en difficultés mais aussi des familles d’origines étrangères (Maghreb et Afrique Noire francophone).

Ce quartier est doté majoritairement d’un parc locatif public (60 % des logements sociaux de la Ville y sont regroupés) géré par cinq bailleurs.

Depuis le début des années 2000, l’image du quartier de La Nacre s’est dégradée et une vie « en vase clos » s’est établie. De nombreux problèmes se sont installés au cours des décennies passées (sources : Convention pour la mise en œuvre du Projet de Rénovation Urbaine Quartier de La Nacre 2010-2013) :

• difficultés d’aménagements (circulation automobile, cheminements piétons, voitures épaves…),

• difficultés d’intégration et de jeunesse de la population (plus de 30 % ont moins de 25 ans), taux de délinquance élevée, de concentration de ménages en difficultés,

• enclavement de cette zone urbaine.

Le Projet de Rénovation Urbaine (PRU) du quartier de La Nacre est mis en place dans le cadre conventionnel de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU). Il est complexe et vise à :
• apporter de meilleures conditions d’habitat (logements, sécurité, espaces verts et parkings),

• transformer en profondeur le quartier pour le résidentialiser,

• améliorer la vie quotidienne des habitants connaissant des difficultés prévenir des risques d’exclusion sociale et urbaine.

Olivier Genevois

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Olivier Genevois

Elevé à la pub des 80′s, biberonné au réalisme du marketing, enthousiasmé par les questions globales liées à la Cité, j’ai co-fondé Sennse avec ce joyeux mélange d’aspirations personnelles et de savoir-faire professionnel. Depuis près de 20 ans je décortique ainsi les enjeux techniques et politiques des institutions, je réponds aux questions très concrètes des opérateurs de transport, je partage les réflexions d’avenir des urbanistes, je me confronte aux exigences divergentes des usagers-consommateurs-citoyens. Ce qui me laisse tout juste assez de temps pour un ou deux marathons par an, la course à pied étant à la fois une passion et une nécessité pour maintenir un équilibre serein. Pour partager quelques kilomètres : o.genevois@sennse.fr ou @Olivier_Sennse sur Twitter. Et pour lire des choses moins sérieuses vous avez www.mots-surannes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *