A quoi ressemblera votre site web demain

Vous avez été convaincu par ma précédente chronique de rendre votre site web “responsive” ? Mais voilà, la question de l’évolution de votre site internet ne saurait se résumer à cette simple transformation technique.

Il n’est plus nécessaire de convaincre de l’évidence de disposer d’un site internet pour sa collectivité. Quoi que. Quelques exceptions existent encore comme le relate un récent article de  Slate.fr La plupart d’entre vous en sont déjà à la troisième ou quatrième version du site internet de votre collectivité, utilisant les gestionnaires de contenus (CMS) les plus récents et les plus courants du marché.

Pourtant, la Cour régionale des comptes déplorait en juillet 2013 le retard du pays en matière d’e-administration. Alors que les Français expriment des attentes de plus en plus fortes en la matière. Une des critiques les plus récurrentes concerne des sites internet organisés selon les besoins et une logique de fonctionnement de la collectivité et non des attentes des usagers. Il suffit de jeter un oeil sur la plupart des sites web des communes, départements ou régions pour constater un rubriquage souvent reflet de l’organigramme de le structure,  qui ne répond que de loin aux attentes des habitants du territoire… Et je plaide également coupable pour l’intercommunalité qui m’emploie.

Repenser sa communication numérique

La nouvelle mandature, le développement des intercommunalités, le redécoupage territorial, sont autant d’opportunités pour repenser son site internet et plus globalement sa communication numérique.

Car il est temps de se poser cette question : les portails internet de collectivités, vastes fourres-tout d’actualités, d’informations institutionnelles et de services disparates sont-ils toujours pertinents aujourd’hui, au regard des évolutions technologiques et des usages de plus en plus mobiles et personnalisés ?

Faut-il se contenter de penser à une simple refonte de son site dans un écosystème numérique où cohabitent aujourd’hui tablettes, applications mobiles, réseaux sociaux, Tv connectée, services en ligne co-construits avec les habitants ?

La ville intelligente connectée

Parmi les grandes innovations à venir des prochaines années, IBM prédit des villes intelligentes connectées – les smartcities – qui savent interroger et partager les données stockées sur les smartphones des habitants, afin d’offrir des services personnalisés en temps réel. Dans les collectivités des services existent déjà : Léon à Mérignac, ou Proxim’cité à Besancon qui permettent d’augmenter la qualité du service public en capitalisant sur les remontées d’information des habitants. Ou encore Moovit, application mobile expérimentée dans plusieurs grandes villes qui permet aux usagers des transports en commun de partager en temps réels des informations sur leurs conditions de déplacements : bus en retard ou à l’heure, pleins ou vides, propres ou sales…

Penser “usager”

Le développement de ces services numériques partagés personnalisés ne signifient pas pour autant la fin des sites internet. Mais il est urgent de repenser la manière dont nous devons proposer l’information et les services en ligne.

Il s’agit de simplifier, personnaliser, écouter, partager, cibler et penser “usager”. Arrêtons d’être auto-centré par habitude et par réflexe. Face au mille-feuilles administratif auquel l’habitant s’évertue à ne pas comprendre grand chose, sur le “qui fait quoi”, pensons à rendre plus efficace le “quoi” pour valoriser ensuite le “qui”.

Certaines mutations sont déjà observables avec quelques belles réussites comme le département du Gard ou celui de la Loire Atlantique. Rendez-vous aux rencontres numériques de Cap Com qui ont débuté aujourd’hui avec un atelier consacré à l’évolution des sites internet pour une meilleure interaction avec les habitants. Et probablement un carrefour numérique au prochain forum Cap Com à Nancy, en décembre, sur la place du site internet au sein de l’écosystème numérique de communication.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 pensées sur “A quoi ressemblera votre site web demain

  • 20 juin 2014 à 8 h 54 min
    Permalink

    La plupart des sites aujourd’hui sont basés sur un cms ce qui garanti une certaine sécurité et rapidité dans la création du site.

    Répondre
    • 20 juin 2014 à 9 h 33 min
      Permalink

      Certes, mais le CMS n’est pas l’élément unique qui garantie l’efficacité et la pertinence de son site web.

      Répondre

Répondre à Marc Cervennansky Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *