Alpes-Maritimes : une clé USB déleste les cartables

 Alpes-Maritimes : une clé USB déleste les cartables   Finis les lourds cartables, remplis de manuels scolaires ! Comme l’avait annoncé Christian Estrosi, président du CG des Alpes-Maritimes, les élèves de sixième du département ont reçu une clé USB en guise de livres et cahiers. Une initiative particulièrement intéressante, qui pourrait faire des émules… Voir les lauréats du concours C’est lors du concours de l’innovation baptisé 06-06- 06 – car organisé le 6 juin 2006 par le Conseil général des Alpes-Maritimes (dont le numéro de département est justement le "06") – que l’idée avait été émise : distribuer une clé USB permettant aux collégiens de "recueillir des cours et des exercices faits en classe puis de les utiliser chez eux ou dans leur établissement scolaire pour les familles qui n’ont pas d’ordinateur à la maison". Une action innovante qui s’ajoute aux "espaces numériques de travail"1 (ENT) déjà en expérimentation dans le département afin de favoriser le travail collectif et simplifier la vie scolaire. L’appel et la gestion des absences se font ainsi par ordinateur, les familles sont averties par SMS en cas d’absence… quant au bon vieux cahier de texte, il devient lui aussi tout numérique. Voir le site du Conseil général des Alpes-Maritimes Les clés USB de 512 Mo – soit une capacité de stockage standard – ont tout naturel- lement trouvé leur place dans la trousse des élèves, et les premiers utilisateurs sont ravis, tout comme leurs parents. A ne pas oublier : les colonnes vertébrales des enfants qui disent un grand merci !_______________________ (1) Considérés comme des téléservices de l’administration électronique, les espaces numériques de travail (ENT), parfois aussi appelés "cartable électronique", "cartable numérique" ou "bureau virtuel" sont des sites web portail permettant aux élèves et à leurs parents, aux étudiants, aux enseignants, aux personnels administratifs et plus généralement à tous les membres de la communauté éducative, d’accéder, via un point d’entrée unique et sécurisé, à un bouquet de services numériques : accès à des contenus à vocation pédagogique et éducative, diffusion d’informations administratives ou relatives à la vie scolaire et au fonctionnement de l’établissement. (Source : CNIL) rateThis_url=”https://www.blog-territorial.fr/article-5196327.html”; rateThis_mask=”*.blog-territorial.com/*”; Customer Reviews at eShopperForum.com Cliquez pour envoyer un commentaire audio

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

6 pensées sur “Alpes-Maritimes : une clé USB déleste les cartables

  • 10 janvier 2007 à 4 h 12 min
    Permalink

    Une vraie bonne idée, qui dans le contexte (trop tôt , trop source d’inégalité) est vraiment catastrophique! (tiens, ça me rappelle quelque chose :op). Le terme "catastrophique" n’est sans doute pas bon, plutôt… désolant!

    • 10 janvier 2007 à 4 h 53 min
      Permalink

      Pourquoi ? Certes tout le monde n’est pas encore équipé mais ce n’est pas l’avis des enseignants ni des enfants concernés : pour ceux qui n’ont pas d’ordinateur à la maison, les établissements scolaires proposent un accès en interne. Et ce genre d’actions doit être mené de pair avec la démocratisation des ordinateurs (qu’ils soient à un euro/jour voire offerts aux collégiens comme l’expérimentent déjà certains départements).

  • 10 janvier 2007 à 1 h 18 min
    Permalink

    Que celà fasse plaisir à ceux qui en ont et qui peuvent s’en servir, c’est bien et ça se comprend. Mais qu’en est-il des heures d’ouverture des salles informatiques, du nombre d’ordinateurs, de la maintenance, etc…pour tout ceux qui n’ont pas d’ordinateur à la maison. Que ce soit une expérience pilote intéressante, oui, pour le reste, c’est à mon sens trop tôt pour le présenter comme une solution…. Que se passe-t-il  pour le gamin qui n’a pas accès comme il voudrait à l’ordinateur, ou qui doit attendre en étude pour y accéder, avant de rentrer chez lui plus tard que les autres?

    Encore quelques années à attendre… et les cartables disparaitront.

    • 11 janvier 2007 à 5 h 32 min
      Permalink

      … c’est justement pour cela que l’on parle d’expérimentation ! Il est sans doute trop tôt pour tirer un vrai bilan, c’est pourquoi nous essaierons de poser toutes ces questions aux personnels d’encadrement concernés, d’ici la fin de l’année scolaire. Pour info, on est encore loin du tout numérique : les clés servent seulement à stocker des devoirs à faire à la maison et il n’est nullement question de supprimer les cartables ! Tant mieux d’ailleurs, car apprendre à écrire avec un stylo et une feuille, ce n’est peut-être pas si inutile 😉

  • 11 janvier 2007 à 9 h 41 min
    Permalink

    oups! Lu trop vite?

    Si c’est une expérimentation, alors parfait!  ;o)

    Il y a encore du chemin pour arriver au tout numérique. D’ailleurs les apprentissages mis en jeu dans des acquisitions sur support numérique ne doivent pas impliqués les mêmes processus psychophysiologique. Notamment la mémoire visuelle spatiale n’est pas sollicitée de la même façon. En revanche la création de liens(qui n’existent pas sur du papier) mobilise une autre logique… Est-ce mieux (pour le dos surement)? Est-ce moins bien? L’avenir nous le dira 🙂

    • 12 janvier 2007 à 5 h 48 min
      Permalink

      Les temps changent : par exemple, ces jeunes ne parleront plus de "recopier" un devoir mais de le "copier / coller"… c’est ça le progrès 🙂

      Alors est-ce mieux ou moins bien ? ou un peu des deux ? Comme vous dites : l’avenir (et les bilans de ce genre d’expérimentations) nous le diront !

Commentaires fermés.