Communication politique et décentralisation : les 75 millions du 77

Par Jeanne Bonnemay Campagne de communication pour défendre l’intérêt du département ou propagande contre le gouvernement ? Tel semble bien être le débat autour de l’initiative inédite et controversée d’un élu du Conseil général de la Seine-et-Marne. Début février, Vincent Eblé, conseiller général du 77 a lancé une campagne contre l’État. Ce dernier est accusé de ne pas avoir versé les 75 millions d’euros dus au département au titre de la compensation de transfert de nouvelles compétences. Cette compensation est, en vertu de l’article L.1614-1 du Code général des collectivités territoriales, une obligation légale. La communauté des bloggeurs, essentiellement de Seine et Marne, s’en donne depuis à cœur joie pour commenter cette initiative surprenante. Certains, venant en soutien, encouragent les internautes à signer la pétition en ligne. D’autres accusent Vincent Eblé de mentir pour cacher son incapacité à boucler son budget 2009, de gaspiller l’argent du département par ce genre d’initiative et d’accroître d’autant plus sa mauvaise gestion des finances. Cette controverse très politisée réactive le clivage droite/gauche, présent également dans la communauté des bloggeurs. Mais au-delà de la polémique et des intérêts politiques, c’est le sens même donné à cette campagne d’un genre nouveau que nous nous proposons de questionner. Certains bloggeurs estiment que cette campagne démontre le sens aigu de la communication de Vincent Eblé. Elle participerait de la défense du département et de ses habitants. L’émulation que cette initiative pourrait créer dans les autres départements est également soulignée. Les bloggeurs positionnés « de l’autre coté » estiment quant à eux qu’il s’agit d’une campagne de propagande destinée à décrédibiliser un gouvernement décrit comme incapable de tenir ses engagements auprès de ses propres collectivités territoriales. Communication saine ou campagne de dénigrement ? Une chose est sûre, malgré son audace, cette campagne n’a pas créé le buzz qu’elle attendait. La petite communauté des bloggeurs Seine-et-Marnais est bien la seule à en faire une pomme de discorde.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Une pensée sur “Communication politique et décentralisation : les 75 millions du 77

  • 15 mai 2009 à 1 h 01 min
    Permalink

    Ces 75 millions d’euros dûs par l’Etat n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de la dette nationale (voir le reportage de France2 hier soir). L’Etat doit de l’argent à tout le monde. Et tout le monde le sait. Le plus important est de savoir comment le CG 77 fait pour s’en passer afin de maintenir ses missions auprès des habitants. Vincent Eblé ferait mieux d’informer ses concitoyens sur cette question.

Commentaires fermés.