12 ministres sur Twitter : de + en + nombreux mais pas encore très bavards

En ce début d’année 2011, la présence des ministres sur Twitter continue de progresser. Alors qu’en 2009, on en recensait 5 sur Twitter, un an et demi plus tard, ce chiffre a presque triplé. Signe des temps ?! Ne nous emballons pas ! Un peu plus d’un tiers des ministres français sur Twitter ce n’est plus une mode mais ce n’est pas encore une révolution. Petite visite guidée :

Les 3 plus suivis sont :

1 / NKM avec un peu plus de 64 000 followers

2 / Laurent Wauquiez avec 37 600 followers

3 / Valérie Pécresse avec un peu plus de 11 000 followers

Contrairement aux fans sur Facebook, sur Twitter, le nombre de « followers » n’est pas synonyme de popularité mais de notoriété. On suit (Follow) en effet un politique par intérêt pour ces prises de paroles et pour pouvoir, le cas échéant, croiser le fer avec lui.

Les 3 plus bavards sont :

Qui sont ceux qui tweetent le plus ? Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois ! A ce compte, prime aux plus anciens sur Twitter :
1 / NKM arrive en pole position avec près de 1449 tweets au compteur. Elle tweete depuis le février 2009. Côté fréquence de publication, c’est la chute libre : seulement 2 tweets pour l’ensemble du mois de février et 6 pour le mois de janvier.
2 / Laurent Wauquiez avec 834 tweets arrive en seconde position (Il tweete depuis le 24 janvier 2009). Mais seulement 10 tweets diffusés en février et 12 en janvier. Peut mieux faire !
3 / Enfin, Frédéric Lefebvre qui tweete depuis novembre 2009 décroche le Bronze avec 655 tweets ! C’est lui le plus prolixe depuis le début de l’année avec 28 tweets en février et 43 en janvier.

De quoi parlent-ils ?

C’est là où le bât blesse… on regrettera que leurs gazouillis manquent encore de saveur. Car, paradoxalement, les prises de paroles directes sont encore très rares ! La plupart des « Timelines » se contentent en effet d’égrener, tel un chapelet, l’agenda du ministre et ses passages dans les médias. Le tout dans un style télégraphique exhumé de l’âge d’or de la TSF ! C’est vous dire si c’est passionnant …
Comment expliquer cela ? Tout simplement par le fait que la majorité des ministres ne gère pas leur compte eux même ! Leur compte étant géré par un de leur conseiller, celui-ci ne peut se permettre la liberté de ton qui serait celle du ministre si ce dernier tweetait par lui-même. CQFD.
Encore aujourd’hui, à l’exception d’NKM, il est peu probable que d’autres ministres tweetent par eux mêmes (sauf peut être ponctuellement). Il suffit pour s’en convaincre de parcourir les Timelines des ministres : et de voir Benoit Apparu prévenir que Benoit Apparu sera présent à tel endroit ! Même chose pour Christine Lagarde. Certes, l’ego de certains pourrait les pousser à parler d’eux même à la 3ème personne, mais arrêtons les frais : ce genre de formulation trahit l’attaché de presse néophyte n’ayant pas encore compris qu’on n‘écrivait pas sur Twitter comme on rédigeait un communiqué de presse 😉

En conclusion, deux petits conseils aux aspirants à la Twitosphère

Les politiques ayant envie d’être présent sur Twitter doivent comprendre deux choses :
1 / Réciter leur agenda (Média) n’apporte aucune valeur ajoutée. Parce que Twitter es un média en temps réel, il serait plus opportun de « Live Tweeter » les déclarations, les réflexions du ministre. Ne pas tweeter (seulement) en amont mais (aussi et surtout) pendant.
2 / Il est indispensable d’engager le dialogue avec les followers. Twitter ne peut se résumer à un nouveau canal de push d’infos à la mode. Réseau d’informations, c’est une plateforme où l’on partage, on échange et on discute. Certains politiques ont commencé à jouer le jeu. Outre NKM, citons notamment Benoit Hamon, Anne Hidalgo, Lionel Tardy, Alain Lambert.
Bon, mais me direz-vous, nos ministres ont peut être autre chose à faire qu’à twetter, non ?! C’est vrai, mais alors rien ne les oblige non plus à être présent sur Twitter …
A décider d’y être présent, autant jouer le jeu de l’échange et du dialogue qui est l’essence de cette plateforme. A s’obstiner à faire de la com verticale sur un média horizontal, on prouve juste une chose : qu’on a rien compris et que l’on continue à faire du vieux avec du neuf.

Les 12 ministres à gazouiller sont les suivants :

Au 28 février, 12 ministres sur 31 sont présent sur Twitter.

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET :  @nk_m (64 147 Followers)
Laurent WAUQUIEZ :  @laurentwauquiez (37 000 followers)
Valérie PÉCRESSE : @vpecresse (11 193 followers)
Frédéric LEFEBVRE : @FLefebvre_UMP (6122 followers)
Luc CHATEL : @LucChatel (3964 followers)
François BAROIN : @francoisbaroin (3306 followers)
Benoist APPARU : @benoistapparu (3140 followers)
Christine LAGARDE : @eco_bercy (2178 followers)
Marie-Anne MONTCHAMP : @mamontchamp (981 followers)
Thierry MARIANI : @thierrymariani (869 followers)
Maurice LEROY : @mauriceleroy (395 followers)
Nora BERRA : @BerraNora (205 followers)

Postcriptum  :
Avant son limogeage, MAM faisait également partie des ministres présents sur Twitter : @MAlliotMarie (752 followers)
Notons qu’elle n’a plus tweeté depuis le 25 février. A quand le récit en « Live Tweet » d’un ministre en train de se faire vider ?!

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *