Les communicants publics dans le ch’nord

Pour sa 23e édition, le Cap’Com investit la ville de Dunkerque du 6 au 8 décembre 2011. Comme tous les ans, les communicants publics se réunissent lors de ce forum autour d’une grande thématique. Cette année, la question centrale est “le contrat de confiance“. Les bulles de champagne de l’an dernier à peine évaporées, on reprend le train en direction du Nord-Pas-de-Calais.
Le Cap’com, ce n’est pas seulement un salon. C’est d’abord des rencontres entre vieux habitués et jeunes communicants, l’occasion d’agrandir son réseau… C’est aussi, grâce aux ateliers et conférences, l’opportunité de confronter et enrichir ses connaissances auprès de grands noms de la communication comme Alastair Campbell, Dominique Wolton, Eric Giuily, Serge Moati ou encore Jérôme Sainte-Marie.
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xg4fwy_cap-com-2010-journee-3_news[/dailymotion]

Un forum aux accents du nord


Lors de la première journée, différentes visites seront proposées. La découverte du nouveau stade lillois et le musée Louvre-Lens seront l’occasion de s’interroger sur la communication associée à ces projets et leur impact sur l’attractivité territoriale. On pourra également se plonger au cœur de l’agglomération dunkerquoise pour analyser la communication autour d’aménagements urbains sur le long terme. Enfin, la visite du port de dunkerque soulèvera une autre difficulté de la communication publique : quelle image développer pour un territoire industriel ?
Et pour clôturer cette première journée on se donner rendez-vous au LAAC, lieu d’art et d’action contemporaine de Dunkerque, pour la remise du 23e Grand Prix Cap’com. Mercedes Erra, présidente du jury, lancera la soirée en livrant son analyse de la sélection des campagnes retenues par les membres du jury. Une dizaine de campagnes menées par des collectivités et des organismes publics seront récompensées.
Le Cap’com, c’est aussi de grands débats sur des sujets tels que l’intérêt des citoyens vis-à-vis de l’action publique : comment le relancer ? Mais aussi un sujet plus large: Peut-on encore croire la communication publique ?

Cap’Com 2.0 se met au diapason


Grande nouveauté de cette année, le forum de la communication publique s’est converti au digital. Désormais, Cap’Com c’est aussi un espace d’échanges sur Facebook et Twitter. Tout au long de l’événement, on pourra donc suivre le salon grâce au live tweet (@cap_com #capcom11) et sur la page Facebook. Très pratique, pour les nombreux communicants qui ne peuvent pas se rendre à Dunkerque, la “digitalisation” de Cap’Com est surtout une preuve que la com’ ne peut plus aujourd’hui se passer du web 2.0.
Convaincue de cette révolution 2.0, l’agence Adverbia est donc naturellement partenaire du 23e Cap’Com et relaiera le forum sur ses réseaux ainsi que sur Blog-territorial. Vous pourrez aussi nous retrouver IRL sur notre stand afin de partager un verre ou d’échanger quelques mots.

Dès à présent, vous pouvez accéder à toutes les informations pratiques, au programme complet ainsi qu’à la liste des intervenants sur le site. Rendez-vous du 6 au 8 décembre au Palais des congrès Kursaal.
buy essay

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn