La pub pour financer le transport

L’équation économique du transport de voyageurs est bancale. Le client paye moins d’un tiers du coût du transport (31% pour être exact) et le contribuable et les entreprises le reste. Quel autre secteur économique affiche de tels ratios ? Le GART et l’UTP ont donc décidé de s’attaquer à la question et devraient faire part de leurs pistes de réflexion au Rencontres nationales du transport public qui s’ouvrent le 26 novembre 2013 à Bordeaux.

Je ne sais pas si ces débats feront vraiment tomber tous les tabous. Je m’étonne tout de même de l’actuelle faiblesse des recettes publicitaires captées par le transport. Voici un lieu clos (traduction publicitaire : un public captif), dont la fréquentation est mesurable en temps quasi réel (qui à part le web peut en dire autant ?), dont les cibles sont qualifiables et quantifiables, qui regroupe quasiment tous les publics (donc toutes les PCS), et qui est nettement sous-valorisé.

Un simple effort de mise en tableau de ces différents éléments contribuerait à titiller la fibre créative des média planner. Imaginez : « 17 minutes de contact en moyenne chaque jour avec 40% des cadres de l’agglomération » et le possibilité de leur adresser des messages écrits, audio-visuels, sonores… Une proposition qui aurait du cachet, non ? Transporteurs vous avez de l’or en barre dans vos véhicules.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Olivier Genevois

Elevé à la pub des 80′s, biberonné au réalisme du marketing, enthousiasmé par les questions globales liées à la Cité, j’ai co-fondé Sennse avec ce joyeux mélange d’aspirations personnelles et de savoir-faire professionnel. Depuis près de 20 ans je décortique ainsi les enjeux techniques et politiques des institutions, je réponds aux questions très concrètes des opérateurs de transport, je partage les réflexions d’avenir des urbanistes, je me confronte aux exigences divergentes des usagers-consommateurs-citoyens. Ce qui me laisse tout juste assez de temps pour un ou deux marathons par an, la course à pied étant à la fois une passion et une nécessité pour maintenir un équilibre serein. Pour partager quelques kilomètres : o.genevois@sennse.fr ou @Olivier_Sennse sur Twitter. Et pour lire des choses moins sérieuses vous avez www.mots-surannes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *