Top départ pour le buzz Respirando

par Luc Bernard L’Auvergne, avec ses Disparus de l’Auwwwergne et son Auwwwergne de la tentation, aurait-elle donné quelques idées à ses petits camarades territoriaux ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Conseil général de la Haute-Loire s’est quelque peu inspiré du côté “décalé” de la campagne auwwwergnate pour lancer sur la toile son propre Buzz, Respirando. Alors concrètement, Respirando, c’est quoi? 7118_132808386985_132807661985_2999331_4293624_n.jpg Plus qu’une marque touristique, c’est un véritable état d’esprit qui a vu le jour en 2008 en Haute-Loire. Crée par le Conseil Général du “43”, Respirando est sensé apporter un esprit de convivialité et d’accueil au sein du territoire, afin de promouvoir les activités touristiques et de pleine nature du département. Pour “buzzer” cette “marque”, le département a donc lancé le 29 janvier 2010 sa nouvelle plateforme web d’interaction. Le grand classique du web 2.0 est là Il aura fallu un peu plus d’un an entre le lancement de “l’opération” Respirando et le lancement de ce site à la sauce 2.0. Création de profil, échanges de commentaires, idées de sorties, coins propices aux balades, tout le grand classique du Web 2.0 est présent sur ce réseau social Haut-Loirin. Parallèlement, ceux ne sont pas moins de 830 fans qui sont réunis sur la page Facebook Respirando. RespirandoCette plateforme, destinée à créer et alimenter le buzz, s’articule autour d’une série de cinq vidéos à l’esprit très décalé. À raison d’une publication tous les vendredis, toutes les vidéos sont maintenant en ligne. Femme à cheval en pleine ville, homme quittant son travail pour aller randonner, étudiants faisant du canoë-kayak en plein cours, ces vidéos d’individus qui “pètent les plombs” mettent en valeur le grand bol d’air que peut apporter “la tribu”. Pour couronner le tout, ces vidéos mettent la lumière sur ces sports de pleine  nature (Canoë, cheval, randonnée…) que le département veut promouvoir. Trop d’amateurisme … D’un point de vue graphique, le site est “frais”, coloré et bien fait. Au niveau des audiences, le buzz semble avoir eu son effet. Près de 5500 vues pour la première vidéo (Youtube et Dailymotion). Plus de 3000 pour la deuxième. Mais la volonté de faire de ces séquences des vidéos amateurs a peut-être été poussé trop à l’extrême. Les mouvements  incessants du caméra-man et la mauvaise qualité de la caméra rendent la vidéo du prêtre à vélo presque pénible à regarder. De plus, il apparaît presque un manque de naturel chez certains acteurs. Si quelqu’un se met à marcher sur votre bureau? Vous le regarderiez vraiment en rigolant? En attendant, amateurisme ou pas, le mouvement Respirando est bien en marche. Prochain rendez vous, le Respirando du Printemps en mars prochain.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn