L’engagement : un défi pour les jeunes

Pour la première fois, la jeunesse française sera à l’honneur les 25 et 26 novembre 2011 au Petit Palais à Paris. Alors que les jeunes se sentent à l’écart dans les projets citoyens pour le futur, le gouvernement cherche à mettre en place des outils permettant leur valorisation.

La collectivité nationale a pris conscience des enjeux de la jeunesse. Ces journées ont pour but de placer les jeunes dans une démarche positive et constructive vis-à-vis de leur futur, de développer leur sens des responsabilités et de favoriser leur volonté d’engagement et d’autonomie. Pour cela, il existe un réel besoin de mieux appréhender les aspirations de la jeunesse française. Quand on sait que parmi les jeunes, 87% ne se sentent ni reconnus, ni valorisés en tant que citoyen, ces deux journées arrivent à point nommé pour répondre à leur besoin de reconnaissance et de mise en valeur.

Depuis mars 2010, le service civique offre aux jeunes la possibilité de s’engager au service des autres et donc d’acquérir cette reconnaissance et la mise en avant de leurs capacités. C’est pour eux une autre manière de s’engager.  Ces missions d’intérêt général peuvent se dérouler en France ou à l’étranger et offrent une belle expérience. Rémunérés entre 450 et 550€ pour les moins de 25 ans, les volontaires exercent une mission dans différents domaines tels que l’action humanitaire, la solidarité, la culture ou encore la santé et le sport.

Il existe aussi un grand nombre d’associations dont le but est l’investissement de la jeunesse jour après jour. Parmi elles, nous pouvons nommer Anacej (association des jeunes en action) qui organise un concours et récompense les actions menées par les jeunes lors d’une remise de prix ou encore “Jeune et citoyen” qui propose un grand nombre de jeux et d’événements autour de la citoyenneté. Le gouvernement cherche ainsi à mettre en œuvre divers outils afin que les français de moins de 25 ans se sentent concernés et s’investissent dans la vie de la cité.

“Les Journées Nationales du RDV des Jeunes est un évènement solidaire et citoyen“


Au centre de ces actions, les Journées Nationales du RDV des Jeunes est un évènement solidaire et citoyen dédié aux adolescents, collégiens et lycéens. Sous le patronage de Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative, et le parrainage de Maud Fontenoy, célèbre navigatrice, ces deux journées citoyennes réuniront tous les porteurs d’actions, de projets et d’initiatives dédiés à la jeune génération. Pendant deux jours, les participants pourront rencontrer différents spécialistes et acteurs socio-économiques, explorer le monde professionnel qui les entoure mais aussi faire le point sur leurs propres aspirations et compétences.

Pour l’association Banyan, organisatrice de l’événement, présidée par Claudine Schellino, l’objectif est d’annualiser l’événement afin qu’il devienne incontournable. Cette association accompagne et soutient les adolescents afin qu’ils s’engagent dans la société au sein de laquelle ils seront acteurs et responsables et cela en toute conscience et confiance.

Le programme national riche par la présence d’acteurs du monde associatif, économique, social, public et privé débute par le colloque inaugural autour du thème de l’engagement vendredi 25 novembre au Petit Palais à Paris.

Les cinq tables rondes réuniront ensuite les participants, collégiens, lycéens et intervenants du monde public, autour des thématiques suivantes :

– L’engagement citoyen des jeunes : de la nécessité de s’investir dans diverses causes.
–  L’engagement pour l’écologie : un enjeu pour le futur.
–  Le développement du numérique dans le quotidien des jeunes.
–  L’engagement de la Société Civile, et plus particulièrement les entreprises, envers la jeunesse.
– Citoyenneté européenne et internationale.
La journée “Portes ouvertes dans le monde professionnel” se déroulera samedi.

“Les jeunes pourront s’exprimer en ligne sur leur vision de la société de demain“

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant cet événement sur leur page Facebook ou encore sur le site du RDV des Jeunes. Les enseignants peuvent préparer en amont leur venue sur l’événement avec leur classe.
Sur les deux jours, les jeunes pourront s’exprimer en ligne sur leur vision de la “société de demain”.

Des actions de plus en plus nombreuses sont menées auprès des jeunes afin de les inciter à participer à la vie citoyenne. Mais face à toutes ces opportunités, sauront-ils jouer le jeu et surtout sont-ils prêts à s’investir ?

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn