Fuzz : web 2.0 en trois questions

Vous avez vu fleurir sur blog-territorial des petits boutons rouges avec un mégaphone et le texte « Fuzz ». En cliquant, vous avez constaté qu’ils renvoyaient sur un site qui propose de voter pour des articles. Sachez que le principe sera bientôt généralisé à l’ensemble des moments forts de blog-territorial afin que vous établissiez le classement de vos sujets préférés par note d’intérêt.
Mais au fait, comment fonctionne Fuzz ?

Fuzz est ce que l’on nomme un « Digg-like ». En d’autres termes, il propose des sources d’informations qualifiées s”appuyant sur un système de flux par catégories. Différence majeure avec les précédents systèmes : typiquement dans l”esprit “Web 2.0”, ce n’est plus un petit groupe de modérateurs qui décide des informations qui passeront en Une et de celles qui iront se perdre dans les tuyaux cybernétiques. Sur Digg et ses petits frères (principalement Fuzz et Scoopeo pour la France) ce sont les mêmes internautes qui envoient des informations et décident du passage en première page de celles qu”ils jugent intéressantes. En général, ce ne sont pas des articles, mais plutôt des liens vers des blogs ou des sites, que les internautes trouvent dignes d”intérêt.

Presse CitronEric Dupin est à la tête de la société Bloobox, qui édite le site de Fuzz. Il anime parallèlement un blog, Presse Citron, consacré aux nouvelles technologies, notamment mobiles. Lorsque quelqu’un lui demande comment il vit son statut de « geek »1, il répond seulement « Et bien ça va. J”ai effectivement de multiples activités et il va falloir que je me calme un peu sinon je ne vais pas finir l”année… mais dans l”ensemble, tout cela est plutôt excitant. » Laissons-lui le soin de nous expliquer plus en détails le fonctionnement de Fuzz.

Blog-territorial (B-T) : Pouvez-vous nous expliquer brièvement le principe de Fuzz ?
Eric DupinEric Dupin (E.D.) : Fuzz.fr est un nouveau concept entre le site et le blog public permettant aux internautes de proposer des informations trouvées sur le web (ou leurs propres articles), de les commenter et d”en évaluer l”intérêt par un système de vote sur notation. Quand un article reçoit un nombre important de votes, sa note augmente et elle monte en page d”accueil. Le concept de Fuzz est directement inspiré de Digg (www.digg.com), site qui réunit une communauté importante de membres dans le web anglo-saxon.
Fuzz le site
B-T : Comment sélectionnez-vous les news et attribuez-vous les « petites étoiles » ?
E.D. : Nous ne sélectionnons rien, c”est justement la base même du principe de fonctionnement de Fuzz. Ce sont les internautes, les membres qui décident des informations qu”ils souhaitent publier et de celles qu”ils vont promouvoir en Une. Les membres constituent une sorte de comité éditorial permanent qui modère ou met en valeur tel ou tel sujet. Un algorithme prenant en compte plusieurs critères gère la montée en Une des informations en fonction des votes des membres. Les petites étoiles s”incrémentent automatiquement sur le ratio « nombre d”articles proposés/nombre d”articles arrivés en Une par membre », ce qui constitue un marqueur de pertinence des membres.

B-T : Comment se chiffre selon vous la « montée en puissance » de Fuzz ?
Eric DupinE.D. : Puisqu”il faut bien donner quelques chiffres : plus de 2 500 membres enregistrés, plus de 11 000 articles publiés depuis janvier 2006, une moyenne d”une vingtaine de votes par info proposée avec des pointes à plusieurs centaines pour certaines, un rythme actuel de publication d”une centaine d”articles par jour répartis sur une trentaine de thématiques. Fuzz a une audience actuellement d”environ 25 000 pages vues par jour.

1 Un geek (terme anglais) est une personne passionnée, voire obsédée, par un domaine précis, généralement touchant à l”informatique, aux sciences ou aux nouvelles technologies. On parle aussi de « nerd ».

//
Customer Reviews at eShopperForum.com

Votez pour cet article sur "Fuzz !"

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *