Communicant : est-ce que tu gazouilles ?

“Twitter ? Ha ha ha. Comprends rien à ces achetagues et autres touitosses incompréhensibles. 140 caractères pour dire quoi d’intéressant ? Pas pour moi !”

Lors de mes formation sur l’utilisation de Twitter en collectivité territoriale, je me trouve parfois confronté à de drôles d’oiseaux qui hésitent à voler de leurs propres ailes avec ce réseau social, symbolisé par un piaf bleu. Point de politique de l’autruche de leur part mais la perception justifiée pour certains d’entre-eux, chargés de com dans des petites collectivités, que Twitter est très peu, voir pas du tout, utilisé par leur population.

De fait, Twitter bénéficie d’une notoriété qui dépasse largement son niveau d’utilisation. Plus de 500 millions de comptes créés dans le monde en 2014, mais moins de la moitié sont réellement actifs. En France on dénombrerait 2,3 millions d’utilisateurs de Twitter, contre 29 millions d’adeptes de Facebook.

Réseau social connu de tous mais en réalité utilisé par une petite frange de la population. Même si ses dirigeants déploient tous leurs efforts pour en faire un réseau social qui lorgne de plus en plus vers Facebook, Twitter est principalement utilisé par des catégories qui accèdent aisément à la sphère médiatique ou en font partie intégrante : journalistes, politiques, sportifs de renom, people, médias, spécialistes
de tous poils… Twitter est également un phénomène urbain.

BluenodeBluenode affiche les interactions à partir d’un hashtag

Alors, communicant public rural ou de petite collectivité, faut-il vous désintéresser du petit oiseau, ayant déjà fort à faire avec vos autres supports de com ?

Pour ne pas rester comme un oiseau sur la branche

Certes, il n’est pas toujours pertinent de créer et animer un compte Twitter pour son village de 2321 habitants. Par contre, vous, communicant, vous ne vivez pas isolé du monde de la communication publique. Et là Twitter peut vous apporter beaucoup.
De nombreuses informations, études, réflexions, tendances et exemples d’actions de communication publique transitent via Twitter. La principale difficulté, quand vous débutez sur ce réseau social, est d’identifier et repérer les tweets (messages postés sur Twitter) susceptibles de vous intéresser.

Pour ne pas rester comme un oiseau sur la branche et pour peut-être vous sentir pousser des ailes, voici quelques astuces et conseils pour bien débuter. Où comment collecter, organiser, voir partager des informations qui pourront vous aider dans votre travail quotidien ou alimenter vos réflexions sur la communication publique.

Si vous commencez tout juste à tweeter, sachez qu’un élément clé de ce réseau est le hashtag, ou mot clé toujours précédé d’un #, qui le rend automatiquement cliquable. En communication publique le mot clé le plus usité est #compublique.
Hashtagify.me Hashtagify, pour l’association des mots clés (hashtags)

Très bien mais qu’en faire de ce #compublique ? Quelques services en ligne vont vous aider à identifier tous les comptes Twitter qui communiquent autour de cette thématique. Vous pouvez essayer par exemple Followerwonk, qui vous affichera, après avoir saisi le hashtag souhaité, tous les comptes les plus “influents”. L’outil prend en compte le nombre de tweets de ce compte, le nombre de personnes qui y sont abonnés et d’autres critères qui vous faciliteront la tâche pour vous abonner aux comptes susceptibles de vous intéresser.

Autre outil sympathique : bluenode, qui vous donnera un aperçu visuel et interactif des comptes Twitter qui utilisent #compublique et les interactions entre chacun d’eux.

A essayer également : hashtagify, qui affiche les mots clés les plus usités, liés à celui recherché. Un bon moyen pour affiner ses recherches.

Enfin, un outil simple nativement intégré dans Twitter : les listes qui permettent de classer les comptes auxquels on s’abonne. Certaines listes sont publiques. Voir par exemple celle de @franckconfino : https://twitter.com/franckconfino/lists/compublique

La prochaine fois, si cela vous intéresse, je vous indiquerai comment partager toutes les informations intéressantes que vous aurez récolté grâce à Twitter.

@cervasky

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 pensées sur “Communicant : est-ce que tu gazouilles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *