C’est beau Paris la nuit

Paris va-t-elle enfin se coucher tard ? Va-t-on retrouver le dauphin de la place Dauphine et la mauvaise mine de la place Blanche ? Ces stripteaseuses rhabillées et ces amoureux fatigués ? Bref, ceux qui se couchent à 5 heures, quand pour d’autres Paris s’éveille ?

Les 12 et 13 novembre, Paris a fait ses Etats Généraux de la Nuit.Comment faciliter la vie des travailleurs nocturnes, les transports, la culture nocturne, les liens avec la métropole ? Comment gérer les conflits d’usages de la nuit entre sortants et riverains désireux de se reposer ? Quid des personnes sans abris, de la sécurité, des commerces ? Autant de questions à se poser pour imaginer la nuit Parisienne.

Si vous n’avez pas pu assister aux débats, parce que vous dormiez, je vous conseille de faire un petit tour sur le forum mis en place par la Mairie de Paris : la nuit porte-t-elle conseil ?

Un débat qui suscite bien des passions, preuve s’il en fallait que la nuit à un petit quelque chose de spécial pour les animaux diurnes que nous sommes. On vous fera un petit compte-rendu.

Olivier Genevois

© Shutterstock

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Olivier Genevois

Elevé à la pub des 80′s, biberonné au réalisme du marketing, enthousiasmé par les questions globales liées à la Cité, j’ai co-fondé Sennse avec ce joyeux mélange d’aspirations personnelles et de savoir-faire professionnel. Depuis près de 20 ans je décortique ainsi les enjeux techniques et politiques des institutions, je réponds aux questions très concrètes des opérateurs de transport, je partage les réflexions d’avenir des urbanistes, je me confronte aux exigences divergentes des usagers-consommateurs-citoyens. Ce qui me laisse tout juste assez de temps pour un ou deux marathons par an, la course à pied étant à la fois une passion et une nécessité pour maintenir un équilibre serein. Pour partager quelques kilomètres : o.genevois@sennse.fr ou @Olivier_Sennse sur Twitter. Et pour lire des choses moins sérieuses vous avez www.mots-surannes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *