Le commerce de proximité peut être sauvé

 Le commerce de proximité peut être sauvé par Geneviève Truffy Petit commerce de rue Quel est l’élu local qui ne se soit pas révolté contre la fermeture des commerces de proximité, entrainant notamment une désertification des centres-ville au profit des "grandes surfaces" excentrées ? La loi n° 2005-882 du 2 août 2005 en faveur des petites et moyennes entreprises, en son article 58, devrait per-mettre de résoudre ce problème. L’article 58, qui modifie le chapitre IV du titre premier du livre II du Code de l’urbanisme, organise en effet un droit de préemption au profit des communes sur les fonds artisanaux, les fonds de commerce et les baux commerciaux. Pour ce faire le conseil municipal doit, par une délibération motivée, délimiter un péri- mètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat où ce droit de préemption pourra s’exercer. En pareille occurrence le cédant concerné doit, à peine de nullité, faire une déclaration préalable de ses intentions à la commune, en précisant le prix et les conditions de la cession. La commune peut alors, si elle l’entend, exercer son droit de préemption mais son silence pendant deux mois vaut renonciation à cet exercice. Dans cette dernière hypothèse, le cédant peut réaliser la vente conformément aux conditions fixées dans sa déclaration. Délimiter un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat Dans la première hypothèse, la commune doit, impérativement dans un délai d’un an rétrocéder le fonds artisanal ou commercial ou le bail commercial pour préserver la diversité des activités dans le périmètre concerné. Un cahier des charges doit être établi et son non respect entraine la résiliation de l’acte de rétrocession. Bien évidement la rétrocession d’un bail commercial est subordonnée à l’accord du bailleur, et ce, à peine de nullité. La gare d'Ivry-sur-Seine Enfin l’article 58 dispose qu’un décret pris en Conseil d’Etat précisera les conditions d’application de ces mesures. A notre connaissance, ce décret n’est pas encore paru. Ce qui n’a pas empêché certaines communes, de la région parisienne notamment,  comme la ville d’Ivry- sur-Seine, de déjà procéder à la délimitation d’un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité. On peut néanmoins espérer que ce décret interviendra prochainement, puisque le chef de l’Etat, lors des voeux présidentiels a émis le souhait que tous les décrets d’application relatifs aux lois votées depuis 2002 entrent en vigueur avant la fin de son mandat… Voir aussi Extrait de la charte 2015 sur le commerce de proximité à Ivry rateThis_url=”https://www.blog-territorial.fr/article-5277838.html”; rateThis_mask=””; Customer Reviews at eShopperForum.com Cliquez pour envoyer un commentaire audio

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

3 pensées sur “Le commerce de proximité peut être sauvé

  • 20 janvier 2007 à 0 h 37 min
    Permalink

    Bravo pour cet article clair et didactique. En revanche, on reste un peu sceptique sur l’application future du texte annoncé, qui risque de demeurer à l’état de voeu pieux…

    • 20 janvier 2007 à 4 h 59 min
      Permalink

      Un "voeu pieux" quatre mois avant la fin de son mandat… comment appelle-t-on cela  en linguistique Aladin : une litote, une redondance ou une imposture ? 😉

  • 18 avril 2009 à 4 h 04 min
    Permalink

    Le projet CITYPRIX a pour objectif de fournir des services de communication et de marketing aux commerces de proximité. Il s’articule autour d’un site web grand public permettant la recherche de produits et leur localisation dans les commerces de proximité. Outil fédérateur des commerçants réputés indépendants, il favorise l’instauration d’un programme de fidélisation viable Les commerces de proximité, TPE par nature, ne disposent pas de capacités de résistance à des conditions difficiles mais, sont en revanche, un gisement d’emploi fondamental. En leur fournissant des services de communication, de marketing et de fidélisation, CITYPRIX crée les conditions de résistance à la désertification commerciale des centres urbains.

Commentaires fermés.