Les Romanais font des vagues sur le Net

  Les Romanais font des vagues sur le Net   Festival de RomansC’est le "buzz" de ce début d’année : avec un dispositif de communication impression-nant, la ville de Romans s’aprête à accueilir du 1er au 3 février prochains le premier festival de la création sur Internet. A cette occasion, les initiatives locales se multi-plient : l’association AIR vient de mettre en ligne une carte interactive pour inviter les Romanais à partager leurs photos et regards sur la ville avec les festivaliers.   Voir le site de la ville de Romans Comment Romans, com- mune de 33.000 habitants au coeur de la Drôme, est-elle devenue "la" ville dont tout le monde parle en ce moment au sein de la blogosphère ? Non pas pour ses chaussures de luxe, dont la ville est pourtant capitale… mais pour le tout premier festival de la Création sur Internet qui y sera organisé le mois prochain.   Aux sources de ce projet ambitieux, la volonté d’offrir aux talents émergents d’Internet "la possibilité de rencontrer des professionnels de renom et de découvrir les technologies au service de leur imagination. Romans récompensera ces individus et consacrera la diversité des usages découlant de la diffusion massive des technologies de l’information et de la communication. Il s’agira du premier festival au monde dédié à Internet sans être pour autant dédié aux technologies elles-mêmes" déclare Christophe Ginsty (directeur de Rumeur publique et actionnaire de Pointblog), à l’origine du festival.   Les partenaires institutionnels sont nombreux (Ministère de la culture, Région Rhônes Alpes, SCNF, ville de Romans etc.). Quant au nombre de blogs inscrits, il explose, toutes catégories confondues : LittératureMusiqueVidéoComédie, Bande Dessinée, Photos, Expression citoyenne, Podcasting et Arts Graphiques… des participants qui ont tous relayé l’événement dans la blogosphère. Vous avez jusqu’au 20 janvier pour voter pour vos blogs préférés.Autre maillon de ce bouche-à-oreilles réussi : la bannière déposée sur Les Influenceurs, point de départ de nombreux buzz, qui remporta un franc succès. Voir le blog LeRomanais Autour de l’événement, les intiatives locales font florès : on connaissait depuis 2003 le blog citoyen LeRomanais  de Hubert Guillaud et son "agir local, penser global"… puis, plus récemment la salade romanaise (un agrégateur dont la charte graphique devrait vous rappeler "vaguement" quelque chose) qui révèle combien la blogosphère locale est active pour une ville de cette importance.   Voir la carte interactive "Bienvenue à Romans" Voir la carte interactive "Bienvenue à Romans" Dernièrement c’est l’Association des internautes romano- péageois (AIR) qui a mis en place une carte interactive pour devenir un des points d’échange entre les Romanais et les festivaliers : "Bienvenue à Romans". Dans un esprit très web 2.0, s’appuyant techniquement sur Google Map et Flicker,  la carte présente dif- férents marqueurs de couleurs pour signaler les lieux du festival et points remarquables, les restaurants et hôtels… mais aussi des points de vue artistiques ou décalés sur la ville. Parole de Romanais : "L’image de notre ville nous appartient : à nous de la créer !"PS : merci à Hubert Guillaud de nous signaler dans les commentaires les autres actions que nous avions oublié de mentionner… et effectivement, ça bouge dans la blogosphère romanaise ! Voir aussi Le blog "officiel" du festival rateThis_url=”https://www.blog-territorial.fr/article-5221079.html”; rateThis_mask=”*.blog-territorial.com/*”; Customer Reviews at eShopperForum.com              Cliquez pour envoyer un commentaire audio Votez pour cet article sur "Fuzz !"

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

8 pensées sur “Les Romanais font des vagues sur le Net

  • 12 janvier 2007 à 9 h 46 min
    Permalink

    Et vous avez oublié aussi les formations gratuites, le projet des Blogs dans le DL (un supplément du Dauphiné Libéré réalisé à l’occasion du festival entièrement par des blogueurs), les tables rondes et les débats portés par les internautes locaux, l’apérowebcitoyen… Elle se bouge la blogosphère romanaise. 😉

    Merci pour le billet.

    • 12 janvier 2007 à 6 h 04 min
      Permalink

      Que d’oublis, en effet ! Mais l’erreur est maintenant réparée 🙂

      Parmi les points évoqués, une action qui avait retenu notre attention et dont on reparlerait volontiers bientôt : ce supplément du Dauphiné Libéré… qu’on aimerait bien se procurer !

  • 12 janvier 2007 à 6 h 12 min
    Permalink

    Bonjour,
    je tiens à signaler que les Grenoblois sont aussi partie prenante dans le festival. Chrys de Greblog, Olivier et moi-même de Mon Saint-Egrève participeront soit aux tables rondes, soit au festival en lui-même. Et nous serons également dans le supplément du Dauphiné Libéré. Je verrais avec les Romanais pour essayer de vous garder un exemplaire.
    Le Festival se déroule bien à Romans, et ceci grâce à Hubert et à Lionel Dujol entre autres, mais il rayonne également jusqu’à Valence et Grenoble.

    A bientôt.

    Dominique Paulin

    • 12 janvier 2007 à 8 h 42 min
      Permalink

      On avait bien vu que Greblog, les Mots d’Icy & co participaient au concours, mais on est ravi d’apprendre que vous prenez part activement à ce projet !

      Effectivement, il faut 50 mn pour faire le trajet entre Grenoble et Romans-sur-Isère selon Mappy… et c’est moins de temps qu’il n’en faut pour traverser Paris du nord au sud 🙂

      Merci d’avance pour ce fameux supplément : ce serait très sympa et nous permettrait d’y consacrer un article !

  • 21 janvier 2007 à 2 h 31 min
    Permalink

    Mdrrr !
    Un concurrent ! :op

    • 21 janvier 2007 à 5 h 17 min
      Permalink

      C’est surtout la bannière animée qui vaut le coup d’oeil :

      … à prendre au 36e degré bien entendu 🙂

  • 31 janvier 2007 à 4 h 12 min
    Permalink

    Petite rectification quant aux évènements qui accompagnent le festival : le supplément du dauphiné-Libéré qui devait paraître le vendredi 2 février est annulé, faute d’avoir pu trouver suffisemment d’annonceurs. Quand on sait que la mairie de Romans et Ginisty ont refusé d’acheter un encart publicitaire afin d’aider à la parution de ce supplément, c’est à vous dégouter d’aider à la bonne tenue d’une telle manifestation.
    Je suis un peu dégouté.

    A+

    Dominique

    • 31 janvier 2007 à 8 h 45 min
      Permalink

      On partage cette déception, Dominique… et on l’a d’ailleurs exprimé sur le blog d’Hubert Guillaud lorsqu’on l’a appris. Par contre, n’ayant pas plus d’informations sur les raisons du "refus" de la mairie de Romans, on ne leur jettera pas la pierre. Dans beaucoup de communes, ce genre d’engagements de dépenses est soumis au vote du conseil municipal… peut-être que le commercial du Dauphiné Libéré chargé de ce supplément s’y est pris un peu tard, qui sait ?

      Ce qui nous déçoit en revanche, c’est qu’il n’y ait pas eu plus de souplesse parmi les nombreux (et prestigieux) partenaires privés – et plus encore, lorsqu’il s’agit des organisateurs. L’encart était-il vendu trop cher ?

Commentaires fermés.