WECASABLANCA, la force d’une démarche structurée au profit d’une destination d’exception

Première marque territoriale du genre au Maroc voire en Afrique, WECASABLANCA se définit comme un véritable outil au service de l’attractivité de la métropole en véhiculant une image puissante et cohérente de Casablanca, au profit de son rayonnement et de sa compétitivité.

Vers un rayonnement de la ville à l’échelle mondiale

Les raisons de cette démarche s’inscrivent même dans les analyses faites sur le positionnement national, et surtout international, de Casablanca. Cette ville-région jouit d’une très bonne réputation, en particulier dans le champ économique car souvent considérée comme la « capitale Business du Maroc ». C’est également une destination appréciée par des établissements de l’enseignement supérieur. Mais, d’autres champs d’activités de Casablanca sont souvent méconnus comme la culture, le tourisme ou le shopping. Autre élément de constat, les Casaouis / Casablancais ne sont pas tous conscient de la puissance de la métropole et surtout de son potentiel. À partir de ces éléments de constat, et pour accompagner le projet consistant à faire de la métropole un nouveau phare économique, culturel et touristique en Afrique, la ville de Casablanca a confié à la société de développement local Casablanca Events & Animations le soin d’initier une démarche de marketing territorial. Cette société s’est appuyée sur l’agence MMAP et a également bénéficié du concours de l’équipe attractivité d’EY Maroc.

Le but affiché de cette démarche de marketing territorial est clairement exprimé sur le site Internet : « Mettre en valeur ses atouts auprès des investisseurs, des visiteurs et étudiants étrangers, et naturellement des Casablancais eux-mêmes, pour structurer et coordonner de nombreuses actions promotionnelles sous un même étendard. L’objectif étant de rendre le territoire plus audible, aisément identifiable, plus attractif au niveau économique, touristique et domestique ». Pour expliquer aux habitants et acteurs locaux les objectifs poursuivis, un film d’animation a été réalisé :

Une démarche avant tout participative

Cette marque territoriale a été lancée le 24 octobre 2016 en précisant qu’elle a été adoptée par l’ensemble des acteurs publics et privés de la ville blanche. En effet, derrière la marque WeCasablanca c’est tout un plan d’action à moyen et long terme qui a été conçu. Celui-ci englobe des actions de communication au Maroc et à l’international, des animations économiques, sociales, sportives et culturelles. Cette stratégie a été construite en s’appuyant sur un dispositif participatif conforme aux pratiques internationales relatées régulièrement dans ce blogue (focus groups, entretiens avec les grands opérateurs de la ville, études documentaires poussées, analyse de films, audit e-réputation, etc.). Des enquêtes scientifiques ont aussi été menées auprès de la population casablancaise.

Le digital comme valeur ajoutée

Cette marque a été quelque peu chahutée dans les médias sociaux après sa sortie comme en témoigne un article de Huffington Post paru quelques jours après. C’est en particulier le logo qui a été le plus discuté, des habitants ne se reconnaissant pas dans son design. Après plusieurs explications avec les acteurs locaux, dont des journalistes et influenceurs, la démarche entreprise a été mieux comprise et acceptée. Ceci explique que la présentation de la marque comporte également une partie importante aux bénéfices qu’elle apportera et à sa cohérence avec les autres politiques locales. On peut ainsi lire sur le site Internet : « WECASABLANCA est donc devenu la bannière qui accompagne la stratégie 2015-2020 de la métropole axée sur les conditions de vie des citadins, la mobilité, l’attractivité économique et le climat des affaires. La réhabilitation et la mise à niveau des infrastructures de divertissement et de loisirs, l’aménagement du littoral touristique, la mise à niveau et l’équipement de zones sous­-équipées, l’amélioration de la mobilité et des moyens de transports publics et la construction de nouveaux équipements publics. En définitive, WECASABLANCA porte une vision, celle d’un territoire marqué dans son ADN par une population jeune, active, connectée, multiculturelle, ouverte sur la mer et sur les autres ».

Vitrine en 5 langues de la démarche marketing, le site Internet présente 4 grandes rubriques : découvrir Casablanca ; un City Guide complet ; Vivre et Investir. Ce découpage est assez classique mais n’en demeure pas moins efficace auprès des Internautes. Le site se fait également le miroir des réseaux sociaux et pousse les acteurs locaux à rejoindre la démarche à travers une rubrique spécifique « Rejoignez-nous » très complète.

Trois opérations / actions en cours menées dans le cadre de la démarche Wecasablanca peuvent illustrer la dynamique de la démarche engagée : Casa Break, Casamouja et la dernière édition du magazine territoriale.

Casa Break est une application en cours de lancement qui vise à stimuler le shopping et les sorties. Alors que Casablanca grandit à la vitesse grand V, des dizaines de restaurants, boutiques branchées, clubs de gym…ouvrent leurs portes chaque mois dans la métropole. Cette actualité foisonnante et intéressante est attractive mais complique la vie des habitants et visiteurs. L’application Casa Break, lancée par Casablanca Events & Animation, est dédiée au shopping et aux sorties. Sur smartphone et tablette, trouver un commerce, un restaurant ou tout autre point d’intérêt se fait désormais en un seul clic, aussi bien pour les visiteurs in situ que pour les citadins, sans oublier les touristes. Casa Break, une application géolocalisée qui indique aux utilisateurs les principaux lieux répertoriés, en mentionnant l’endroit le plus proche qu’ils pourront trouver en ville et donnera divers renseignements sur ces enseignes avec des informations pratiques, horaires d’ouverture, promotions…. Pour ses promoteurs, cette application permettra aussi à chaque utilisateur de trouver sur un plan la localisation des enseignes par type d’activité. Ce service concernera une grande partie des commerces et lieux de loisirs de la ville. L’ambition à moyen terme est d’en faire un véritable guide pour profiter au mieux de la ville de Casablanca. Un outil qui ne sera pas de trop pour se familiariser avec les nouvelles enseignes qui s’installent et redécouvrir celles déjà présentes !

Quand le street-art s’associe au projet

Casamouja, « urban art wave », est une opération de Street Art qui fait partie intégrante de la démarche d’attractivité Wecasablanca et propose aux Casablancais une explosion de couleurs et cherche à embellir ainsi leur quotidien. Le fil rouge de l’itinéraire de Street art de Casamouja a pour but de faire découvrir des murs surprenants autrefois vierges, devenus support d’expressions artistique. Il s’agit d’offrir un véritable bouquet de formes et de motifs harmonieux ; des fresques monumentales réalisées grâce aux talents d’artistes marocains et étrangers de renom. Il s’agit de mettre en avant des street artistes qui ont partagé leur art avec les casablancais et qui ont montré que le street art au Maroc n’est pas une mode, mais une école qui progresse doucement pour trouver sa place à l’échelle internationale. Avec cette opération, ses promoteurs souhaitent également décloisonner la culture en amenant l’art dans les quartiers. Ainsi, à l’occasion de la journée de la femme, une troisième vague colorée a déferlé pour submerger le quartier d’El Hank. Pas moins de 8 fresques ont été réalisées pour rendre hommage aux femmes avec pour la première fois, la participation d’une femme street artiste dans l’aventure: l’américaine Sam Krik. Les deux premières opérations de Casamouja s’étaient tenues respectivement du 6 au 15 Juillet 2017 et en mars/avril 2017.

(C) Chadi Illias / Wecasablanca

Enfin, parmi les nouveautés de cette démarche, signalons la sortie du dernier numéro du magazine territoriale, Casamag.

Article rédigé par Vincent Gollain avec le concours de Madame Touda Loutfi, Directeur de la Stratégie et développement, Casablanca Events et Animation, mai 2018.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *