L’accoutumance aux petits dégoûts

Nous sommes un certain nombre, des centaines de milliers sans doute, à avoir entamé l’année 2011 avec, sur la table de chevet, le court mais puissant ouvrage de Stéphane Hessel, Indignez-vous !. Quelque soit le niveau de sa qualité littéraire, les pages de ce livret ont surtout eut le mérite d’ouvrir un champ collectif possible, celui du refus. Avec parfois autant de maladresse qu’Antigone, mais avec la plus grande sincérité, les lecteurs ont repris conscience de l’absolue nécessité de rester éveillés, alertés, conscients et prêts à dire « non ». Quelques mois plus tard, le Printemps de Jasmin ébranlait l’Afrique du Nord.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn