Et vive la révolution pronétarienne !

« Les travailleurs n’ont pas de patrie » écrivait Karl Marx dans le Manifeste du Parti Communiste. Cette affirmation reste vraie, quelques décennies plus tard, mais pour d’autres groupes sociaux cependant. Ainsi, désormais, il convient de se tourner vers une nouvelle bataille. Et il s’avère indispensable de la soutenir. Je parle du combat (terme à entendre ici dans son acception symbolique) mené par les pronétaires ! C’est une lutte, vous vous en doutez, internationale. On ne sait pas encore si elle sera finale. En tous les cas, elle appelle clairement au groupement pour un nouveau genre humain. Et elle impacte de plein fouet toutes les collectivités résolument tournées vers les innovations numériques. Quitte à les empêcher de fantasmer seules et en rond.

Lire la suite Et vive la révolution pronétarienne ! | Thebault Marc.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn