Communication publique : Roubaix lance sa rénovation urbaine sur Internet

Le 19 mai dernier, la ville de Roubaix (dans le Nord) a lancé un site Internet coloré exclusivement consacré à son projet de rénovation urbaine (PRU) : http://renovation-urbaine.ville-roubaix.fr
. Objectif : permettre aux habitants de
mieux comprendre et de suivre l’évolution de ce grand chantier.

L’information peut paraître banale, pourtant encore peu de collectivités concernées par des PRU dédient un site web à leur projet, se contentant de quelques pages sur leur site officiel. Roubaix est parmi les premières, rejoignant Lille ou encore le Grand Nancy. Il faut dire qu’avec 60% des Roubaisiens touchés, près de 50% du territoire concerné et 285 chantiers réalisés d’ici à 2012, l’institution se
doit de ne pas louper le coche et de communiquer efficacement vers ses administrés. Quelle évaluation peut-on alors faire de ce site ?

Suivre l’actualité du PRU au jour le jour

Ce qui fait l’originalité de ce
site c’est la volonté affichée de le mettre à jour régulièrement, sinon quotidiennement.

Ce qui fait l’originalité de ce site c’est la volonté affichée de le mettre à jour régulièrement, sinon quotidiennement, puisque pour l’adjoint à l’urbanisme de Roubaix, Pierre Dubois, il s’agit d’informer « en temps réel »1. L’idée est aussi de permettre aux habitants de « se repérer dans le temps face à des projets qui s’étalent sur plusieurs années »2.

S’ajoute une vocation pédagogique sur le PRU, loin d’être superflue, destinée à favoriser l’appropriation et la projection des habitants pour Virginie Perchenet, chargée de communication s’occupant du site Internet. Cela se traduit notamment par la présence d’un lexique et un effort de vulgarisation des termes de l’urbanisme, la présence de vidéo reportages sur les temps forts du projet, une carte et un calendrier interactifs de l’ensemble des opérations. L’internaute dispose ainsi de
multiples entrées sur le projet.

La concertation en ligne, pour le moment, oubliée

Un slogan prometteur « Roubaix fabrique des idées neuves » et les obligations concernant la concertation avec les citoyens imposées par l’ANRU (Agence Nationale pour la rénovation urbaine), aug uraient une multitude d’innovations en matière d’échange. Mais, si les internautes disposent d’un formulaire de contact, ils n’ont pas encore accès à un blog ou tout autre espace pour laisser leurs commentaires.

Les villes sont encore

(dans leur ensemble) frileuses

lorsqu’il s’agit de laisser la parole

aux habitants sur Internet

Pourtant, les PRU, souvent synonymes de démolitions et générateurs de bouleversements urbains, ne laissent généralement pas indifférents. Or les villes sont encore (dans leur ensemble) frileuses lorsqu’il s’agit de laisser la parole aux habitants sur Internet, en particulier sur des sujets aussi sensibles. Trop souvent, la concertation ne reste qu’un vain mot !

Cette question est toutefois à l’ordre du jour de la ville de Roubaix via le projet « Roubaix numérique » qui consiste en une réflexion globale sur les usages et la manière de favoriser une plus grande interactivité avec les habitants, notamment via la création d’espaces de dialogue. Dès lors que ce projet se concrétisera, le site du PRU de Roubaix en bénéficiera. Rendez-vous est donc pris dans les mois à
venir pour suivre cette initiative véritablement innovante !

1 Extrait issu d’un article de Nord Eclair paru le 20/05/09

2 Extrait issu d’un article de La Voix du Nord paru le 20/05/09

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *