Autour du livre (1) : un blog sans commentaire est-il encore un blog ?

Cette question agite la blogosphère française, depuis que, celui qui est surnommé (à tort ou à raison) le « Pape du blog », Loïc le Meur, a décidé de fermer momentanément les commentaires du sien – pendant trois jours, avant de les réouvrir…

Voir la vidéo sur le blog de Loïc Le MeurLes raisons invoquées sont multiples :

militants politiques et autres qui polluent toute la journée les commentaires juste pour nuire et tuer la conversation. Même Vincent Feltesse, responsable NTIC du PS, a du leur demander de se calmer, sans succès, voir milieu de la vidéo ci-contre)

commentaires publicitaires en tous genres

insultes, caractère diffamatoire de beaucoup de commentaires pour moi ou pire, pour d »autres, etc…

lettres d »avocat qui me demandent de supprimer tel ou tel commentaire de personne qui s »en prend à une autre

commentateurs qui me demandent de modifier ou supprimer les commentaires une fois qu »ils les ont déposés.

Loic Le Meur fermera-t-il son blog ?

L’autre raison qui vient également à l’esprit est qu’il n’avait plus le temps de s’en occuper, depuis qu’il a pris ses fonctions dans le comité de soutien de Nicolas Sarkozy. Celui qui s’enorgueillissait d’avoir 40.000 commentaires, qui avait comme crédo “Les médias traditionnels diffusent des messages. Les blogs démarrent des conversations” est rentré dans le rang.

Loïc a tué la poule aux oeufs d »or

Donc la question est posée : pendant la période de fermeture, le blog de Loïc le Meur était-il encore un blog ? Ou était-il redevenu un site d’information ? Devant l’incrédulité de ses lecteurs, il a décidé d’ouvrir un groupe chez Google afin d’y stocker les discussions. La facilité de gestion peut amener à comprendre cette décision.

Mais pourquoi a-t-il aussi fermé les trackbacks ? Beaucoup d’internautes avaient trouvé une légitimité dans le petit monde de la blogosphère en faisant des trackbacks (ou rétroliens) chez lui. Ils gagnaient beaucoup de visiteurs grâce à lui. Maintenant, c’est fini. Loïc a tué la poule aux œufs d’or.

Voir le blog de Loïc Le Meur

Pourtant, d’après Bertrand Soulier, la seule vraie invention du blog est le trackback (rétrolien). Et on en arrive à se demander si les commentaires sont aussi
importants que cela ou si il ne faut pas privilégier les trackbacks ?

Force est de reconnaitre que l’utilisation du trackback est loin d’être rentrée dans les mœurs. Autant dans les commentaires, tout possesseur de blog met l’URL de celui-ci sous le pseudo à partir duquel il commente un billet sans voir pour autant le nombre de ses visites augmenter grâce à ce lien, autant il est certain que le lien du rétrolien lui amènera des visites supplémentaires, au moins sur le billet qui sert de lien. Le principal inconvénient de ce système est de ramasser énormément de spams, même avec un anti-spam bien réglé.Et c’est souvent une des causes de la non ouverture des rétroliens, ce qui est dommage. Personnellement, je suis un adepte du trackback, et je recherche souvent des blogs qui parlent d’un même sujet que le mien.« Un blog sans commentaire est-il un blog ? » de Bertrand Soulier__________________________________

Ces débats autour du livre Le blog territorial, nouvel enjeu de la communication locale permettront d »approfondir certains points du livre ou, comme ici, d »être porteurs de questions nouvelles. Le projet restera ainsi interactif.Sur ce même sujet des commentaires, merci au Dr Sylvie Royant-Parola pour le sien qui ouvre une nouvelle réflexion sur la limite qu »ils induisent…

Recommandé par des Influenceurs

De la majorité silencieuse

 » Dans votre livre, j’ai bien aimé sa clarté, son humour, son côté pratique. Il répond aux questions que tout blogueur pourrait se poser, et bien évidemment plus particulièrement aux communicants qui seraient tentés par la mise en place d’un blog. Côté communication, il est en avance sur son temps. Je lui (vous) souhaite beaucoup de succès.Cette forme de communication qui offre une infinie (j’exagère… une grande !) richesse a pourtant une limite, je suis surprise finalement par le peu de gens qui prennent la parole sur un blog. Pourtant le blog assure quasiment l’anonymat (si les gens ont un pseudo) donc ce n’est pas ça qui bloque. Mais tout comme peu de gens s’expriment dans un groupe, la majorité silencieuse seretrouve aussi sur les blogs. Dommage ! Finalement on ne sait toujours pas ce que pense cette fichue majorité silencieuse.  »

Plus que jamais, les commentaires sont ouverts !

 

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *