Dominique Goubelle rejoint blog-territorial

Dominique Goubelle est un homme aux multiples casquettes. Rédacteur et maquettiste au sein du service communication de la ville de Berck-sur-Mer, il développe en parallèle une activité de dessinateur de presse free-lance. Avec le talent du caricaturiste féroce, Goubelle tourne en dérision le monde politique et dissèque l’actualité. Rencontre avec un passionné qui, désormais, offrira quotidiennement un de ses dessins aux lecteurs de blog-territorial.     Monsieur Territoires (M.T.) : Bonjour, Dominique… qui es-tu et depuis combien de temps dessines-tu ?     Dominique Goubelle - Cliquez pour agrandir Dominique Goubelle (D.G.) : J’ai 37 ans et j’habite sur la Côte d’Opale à côté de Berck-sur-Mer. C’est à l’école que j’ai commencé à dessiner, comme beaucoup de gens. Au collège notamment : j’avais un copain qui dessinait comme un Dieu et cela me faisait rêver ! J’ai commencé à caricaturer les profs, les élèves. Ensuite, au lycée, je me suis gavé de Fluide Glacial, de Gotlib, d’Edika, de Pétillon et autres auteurs de bandes dessinées. J’adore cet humour nonsensique, ces gags absurdes : j’étais plus « Rubrique à Brac » que « Tintin au Congo » en fait. C’est également au lycée que j’ai commencé à me passionner pour l’actualité politique en feuilletant mes premiers Canard Enchaîné. Après, j’ai fait diverses choses : correspondant de presse à la Voix du Nord, et surtout journaliste et animateur radio pendant plus de 10 ans. A cette époque, j’avais un peu laissé tomber le dessin.   M.T. : Dessinateur, c’est ta passion. A côté de cela, tu travailles dans la fonction publique… D.G. : C’est curieux mais, si je n’avais pas atterri dans la fonction publique, je n’aurais peut-être jamais repris les crayons ! Je travaille dans le service communication d’une commune où je suis à la fois créateur d’affiches, rédacteur d’articles pour le magazine municipal et le site Internet… je mets également en page les plaquettes et les bulletins d’informations. Plein de choses très passionnantes. Il y a un an et demi, quelqu’un m’a vu dessiner sur mon lieu de travail et m’a conseillé de persévérer parce qu’il trouvait cela très sympa. C’est un peu grâce à cette personne que j’ai repris les crayons. Je suis d’ailleurs assez content parce qu’au bout de seulement un an et demi de dessins, j’ai déjà placé pas mal de choses et établi des collaborations très fructueuses. Les sites web ont été le point de départ, puis mon blog m’a fait connaître. Après de nombreux contacts, j’ai réussi à vendre mes premiers dessins. C’est donc plutôt encourageant. Sans oublier des participations à des festivals de dessins de presse et un Prix du Public à Tourcoing l’an passé. J’ai donc mon travail officiel et en parallèle, mes activités de dessinateur de presse.   M.T. : Comment t’organises-tu pour parvenir à publier un dessin par jour ? D.G. : En bon fonctionnaire, je ne fais pas de dessin au travail. C’est le soir, lorsque tout le monde est couché (ma femme et mes deux enfants, Eliot et Raphaël), que je peux tranquillement dessiner et mettre en couleur l’idée mûrement réfléchie durant la journée. Comment dessiner ce gag ? Comment le mettre en scène ? Quel sera le meilleur texte ? De vraies questions existentielles qui font qu’un dessin peut très bien être nul alors que l’idée de départ était très bonne… Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir M.T. : Politiquement, tu « croques » aussi bien à droite qu’à gauche et même au-delà… D.G. : Tout le monde y a droit : avec une petite préférence pour Sarkozy qui, il faut bien l’avouer, nous tend parfois de belles perches ! Mais il n’y a pas de choix politiques, c’est plutôt au feeling, en fonction de l’actualité du jour…   M.T. : Quels sont tes thèmes de prédilection ? Et comment vient l’inspiration ? D.G. : La politique essentiellement. Il faut s’informer, feuilleter la presse, surfer sur les sites d’actu pour trouver l’info du jour qui fera un bon dessin. Quand on a le sujet du jour, il faut ensuite trouver l’idée : alors on y réfléchit un peu n’importe quand, en voiture, à la maison, en faisant les courses… C’est le soir que je mets l’idée en place sur le papier.
Ensuite, je la scanne la colorise et l’envoie par mail, sur mon blog et à ma liste de diffusion. J’en profite aussi pour la proposer aux journaux et magazines. On me dit souvent que mon humour est féroce, très humour noir, cela me fait plaisir, ces qualificatifs correspondent bien à l’idée que je me fais du dessin de presse. M.T. : Parmi les différents caricaturistes et dessinateurs de presse qui sont tes « maîtres » ? D.G. : On ne va pas parler de « maîtres » mais plutôt de références, des dessinateurs dont j’admire le talent. J’adore Jul, dessinateur à Charlie Hebdo et auteur de plusieurs albums de BD : il a un sens de l’humour incroyable et son style graphique me plaît bien. Lefred-Thouron pour l’humour aussi déglingué que ses dessins, Pétillon au Canard Enchaîné… et bien d’autres ! Sans oublier mon pote Alex du Courrier Picard qui a un humour trash et un style reconnaissable entre mille. Customer Reviews at eShopperForum.com Cliquez pour envoyer un commentaire audio #menu #voir { background-position:100% -150px; border-width:0; } #menu #voir a { background-position:0% -150px; color:#333; padding-bottom:5px; } .divTitreArticle h2, .infoExtrait { border-bottom: 1px solid #F90; background-image: url(http://idata.over-blog.com/0/18/46/70/article/voir2.gif); padding-top:10px; background-position: top left; background-repeat: no-repeat; background-color: transparent; }

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

5 pensées sur “Dominique Goubelle rejoint blog-territorial

  • 12 juillet 2006 à 5 h 03 min
    Permalink

    Je découvre Dominique Goubelle… c’est excellent !!!

  • 12 juillet 2006 à 5 h 41 min
    Permalink

    Super! J’adore…..

    Un petit dessin sur le sommeil?

    • 12 juillet 2006 à 3 h 55 min
      Permalink

      Oui Sylvie, une vraie découverte… en tous cas, toute la petite équipe de blog-territorial se réjouit de cette collaboration !

      Par contre, Kant, c’est en message privé qu’il faudrait peut-être demander cela à l’auteur. Par exemple, via le bouton "contact" sur son blog…

  • 20 juillet 2006 à 2 h 04 min
    Permalink

    Bonjour,

    Un petite message de ce "quelqu’un m’a vu dessiner sur mon lieu de travail et m’a conseillé de persévérer parce qu’il trouvait cela très sympa" : je suis vraiment content d’être de ceux qui effectivement vous ont encouragé à poursuivre dans cette voie et à vous faire mieux connaître.

    Toutes mes félicitations et mes encouragements !

    😉

    • 20 juillet 2006 à 6 h 25 min
      Permalink

      Cher "quelqu’un", permettez-nous de vous remercier chaleureusement (c’est de saison) d’avoir ainsi encouragé Dominique à reprendre la plume… Ses dessins sont pour nous et nos lecteurs un véritable régal ! Un vent frais venu de Berck-sur-Mer souffle sur tout le blog-territorial…

Commentaires fermés.