7 pensées sur “INPES : des campagnes de communication qui frôlent l’art

  • 21 novembre 2007 à 7 h 05 min
    Permalink

    Je connaissais le buzz (excellent) sur le tabac, mais pas le site « toxic corps », excellent! aussi!  Quand l’INPES met les moyens, y a les moyens. Mais comme toujours, quel est l’impact?

  • 21 novembre 2007 à 0 h 14 min
    Permalink

    Bonjour,

    Osereso, le club des jeunes cadres du marketing et de la communication organise le 7 janvier prochain une conférence sur  :

    La communication éco-reponsable – véritable prise de conscience, ou argument commercial ? Ou comment intégrer de l’éco-responsabilité dans la communication de son entreprise ?

    Animateurs:

    Catherine Ronge – Présidente fondatrice de la société Inneva, elle dirige l’agence O2 France, spécialisée en éco-conception et conseil en développement durable,

    Dan-Antoine Blanc-Shapira – Vice-Président de l’ANAé et coordinateur du chantier « Développement durable» à l’Anaé, il dirige l’agence Sensation,

    Benoit Désveaux – Coordinateur du chantier « Développement durable » à l’ANAé, il est DG de l’agence Le Public Système.

    Si vous jugez cette conférence intéressante, n’hésitez pas à en parler…

    – Les conférences sont gratuites pour les membres d’Osereso
    – 20€ pour les personnes non membres (attention : places limitées)

    _____________________________________________________________________________________________

  • 21 novembre 2007 à 1 h 22 min
    Permalink

    Bonjour Blog territorial,

    Rien à redire sur la’excellente campagne Toxic corp.

    Par contr sur les Free Hughs, rectification. Le concept n’a pas été importé par l’INPES mais est venu d’un mouvement plus spontané appuyé par une forte médiatisation du concept. Le site http://www.calins-gratuits.com a par ailleurs été créé par un web designer indépendant (un certain Matthieu Langlois).

    Par contre, l’INPES a bien repris le concept des Free Hughs, mais une fois celui-ci plus que lancé, dans le cadre de sa campagne contre les discriminations. C’est de là que vient la vidéo que vous mettez en ligne. La campagne reposait également sur un mini-site sur un univers Habbo Hotel.
    Pour ceux que ca intéresse, j’avais fait un article critique sur cette campagne, que vous pouvez retrouvé ici : http://www.agitateursdesolidarite.org/les_agitateurs_de_solidar/2007/03/free_hugs_inpes.html
    Voila ! Sinon, continuez votre excellent blog !

    Matthieu
    Agitateur de solidarité

  • 21 novembre 2007 à 4 h 24 min
    Permalink

    @ SRP : sur le web, l’impact peut se mesurer en nombre de visiteurs uniques pour un site dédié et en nombre de visionnages pour une vidéo « buzzée » sur le web. Pour le reste, j’imagine que l’INPES commande pour chacune de ses campagnes de véritables études d’impact auprès d’un pannel représentatif, comme le font toutes les grandes marques. Mais je n’ai pas les chiffres 😉

    @ Belnou : merci pour l’info mais dorénavant merci de publier ce genre d’informations dans l’espace prévu à cet effet sur le forum ou bien de nous contacter préalablement.

    @ Matthieu : très juste, merci pour cette précision. Votre lien vient d’ailleurs d’être rajouté dans l’article, tout comme cet autre site « Habbo Hotel-like » – celui de Toxic Corp en étant un aussi si je ne m’abuse ?! Disons que l’INPES a surfé sur la vague d’un buzz qui dépassait déjà les frontières australiennes et américaines… en institutionnalisant un message on ne peut plus « dans l’air du temps ». Dans le traitement, on est très loin des premières campagnes (dont certaines furent assez maladroites) sur ce thème sorties dans les années 90. Rien à redire non plus sur l’excellent choix musical.

    @ tous : ce serait sympa de tester « Free Hugs » sur les quais bondés du métro pendant les grèves, non ? 😉

  • 21 novembre 2007 à 6 h 44 min
    Permalink

    Franck, je ne peux que renvoyer sur action discrète, un site à visiter ;o)

  • 21 novembre 2007 à 1 h 13 min
    Permalink

    C’est bon ça ;o)

    Maintenant, vu la tête des usagers que j’ai croisés aujourd’hui en allant au salon des maires, j’ai le sentiment que si un « cégétriste » s’était pointé avec un panneau « Free hugs »… beaucoup auraient lu « Free fight » et s’en seraient donnés à coeur joie ! 

  • 22 novembre 2007 à 1 h 01 min
    Permalink

    Super de relayer ces campagnes ! 

    Pour le free-hugh campain, j’avais découvert ça pour ma part au cinéma il y a quelques mois pour une pub concernant le SIDA : 
    http://creatif.over-blog.com/article-7193078.html

    et je vous conseille aussi cette superbe publicité (même si le thème est dramatique) :
    http://creatif.over-blog.com/article-7171926.html

    Il y a vraiment un beau travail à la fois sur l’esthétique, sur le sens et sur l’impact dans toutes ces dernières campagnes, qui – à mon avis – marqueront beaucoup plus les esprits que tout ce qui s’est fait avant…

Commentaires fermés.